La magie du Sud - Tourisme et Voyages
mardi , 23 juillet 2019
Accueil / Destinations / Nationales / La magie du Sud

La magie du Sud

Les acteurs du tourisme sont appelés à consentir plus d’efforts et à jouer des rôles importants pour la promotion de la destination Sud.

Tout le monde est concerné, les agences de voyages, les compagnies de transport dont Air Algérie, les hôtels et les services d’accueil, tous, doivent multiplier leurs efforts pour réhabiliter les sites et améliorer les capacités d’accueil afin de modeler et donner l’image réelle de notre Sahara. Ce marché doit répondre notamment aux attentes des touristes étrangers et nationaux. Il faut noter dans ce cadre que le succès des destinations éloignées, relève, en grande partie, de l’accessibilité aérienne.

Beaucoup considère le Sahara comme un produit d’appel, c’est-à-dire une porte d’entrée pour accéder au tourisme algérien. C’est par là qu’il faut commencer pour développer la destination Algérie. Cette région du pays est même considérée comme la clef de séduction sur le plan international. Il y a des produits naturels hérités qu’il faut préserver durablement et le produit construit. Mais on ne peut pas masquer la réalité : l’hébergement n’est pas de bonne qualité, il faut le moderniser et le viabiliser. L’accent doit être mis sur le produit de découverte et de rencontre, une démarche qui associe la population locale qui doit être bénéficiaire du tourisme saharien.

Emotions et décors somptueux

L’enjeu est de hisser le tourisme du grand sud à un niveau qui soit à la hauteur des potentialités de ces régions réputées pour leurs traditions séculaires en matière d’hospitalité.Au-delà de l’émotion suscitée par les décors somptueux et grandioses, ces lieux magiques facilitent la perception intuitive du monde, la rencontre, l’échange et l’ouverture à l’autre. Une rencontre qui s’inscrivait dans une véritable réciprocité des relations, faisant de chaque voyage une expérience partagée qui profite aux populations rencontrées. Le tourisme de la nature, la recherche d’espaces insolites loin des facteurs de pollution et du stress quotidien, le goût de l’aventure et la quête d’un certain absolu font que le tourisme saharien est en vogue et que son avenir est prometteur. Les spécialistes considèrent qu’il existe deux catégories de touristes visant le Sahara : le touriste dont l’objectif, du début jusqu’à la fin de son séjour, se limite à la découverte du Sahara, à l’exclusion d’autres formes de produits touristiques et le touriste qui tout en s’intéressant au Sahara combine son voyage avec d’autres produits (balnéaire, archéologique et écologique) dont le circuit touristique prévoit une escale plus ou moins longue dans l’espace désertique.

Il faut préciser qu’il est prisé par une clientèle avertie dont les motivations sont d’ordre culturel (les routes des ksour, l’ermitage du père Charles de Foucault, la zaouïa Tidjania). La recherche de l’aventure, la découverte et l’évasion sont d’autres motivations auxquelles répond parfaitement le désert algérien, dont la fréquentation doit obéir à des mesures rigoureuses de protection et de préservation.

K. Derkouche

Vérifiez également

Tlemcen, la perle du Maghreb

Tlemcen, cité plus que millénaire est une ville qui suscite toujours un intérêt certain. Elle ...