SITEV 2017 : Le tourisme en hibernation - Tourisme et Voyages
jeudi , 23 mai 2019
Accueil / Actualités / SITEV 2017 : Le tourisme en hibernation

SITEV 2017 : Le tourisme en hibernation

La 18e édition du Salon international du tourisme et des voyages s’est déroulé dans une conjoncture assez particulière, caractérisée par des restrictions budgétaires. Il fallait trouver d’autres sources de financement sous forme de sponsors pour que ce Salon puisse être organisé. Dans ce cadre, il a été fait appel à des banques (BNA, BEA, BADR, BDL, CPA), les opérateurs de téléphonie mobile (Mobilis, Ooredoo) et certains établissements hôteliers (EGH El Djazaïr, EGT Centre et Golden Tulip Skikda) pour soutenir cette manifestation, qui reste à la recherche de sa vocation. Côté statistiques, il faut retenir qu’en termes de flux touristiques, l’Algérie a enregistré 2 039 444 touristes, dont 716 732 visiteurs issus de la communauté algérienne vivant à l’étranger (une hausse de 19% par rapport à 2015). Le nombre d’hôtels en exploitation est de 1231, avec une capacité d’accueil de 107 420 lits. Le nombre d’agences de voyage agréées a atteint les 2041.

Celles-ci continuent d’axer leurs activités sur la billetterie, l’émission, le Hadj et la Omra. Pour elles, la commercialisation de la destination Algérie est économiquement non rentable. Cela sonne comme un aveu d’échec, surtout que le gouvernement a clairement signifié à ces opérateurs que le réceptif n’est plus un choix, mais une nécessité. Les agences de voyages et de tourisme continuent de faire une fixation sur le tourisme international (Turquie, Maroc, Egypte).
Or, une entreprise a plus de chances de réussir sur les marchés étrangers lorsqu’elle a pu convaincre son marché local et ses marchés limitrophes de son produit. Cette constatation est confirmée par la position de leader des trois principaux pays touristiques du monde, à savoir les Etats-Unis, l’Espagne et la France.

Ainsi, la France est la première destination touristique des Français avec 60% de tourisme interne et 40% de tourisme à l’émission. Dans ces conditions, on ne voit pas comment la destination Algérie pourrait émerger.

Pour les participants étrangers, ce Salon c’est du pain bénit. Les Tunisiens sont toujours présents en force. Dans leurs stands, thé, petits fours et sourires commerciaux attirent les visiteurs. Ils tentent d’éveiller les 5 sens et promettent aux touristes de vivre non pas un voyage, mais une expérience. A côté, le stand de la Turkish Airlines, qui a déployé ses ailes et met le paquet sur sa business class. Outre Istanbul, elle fait une grande promotion de la destination Antalya, qui sera «désormais cet été juste à côté» grâce à un vol direct Alger-Antalya à partir du 9 juillet prochain. Helen Holidays, une agence turque, propose Istanbul, Antalya, Bodrum et Dubai. Avec son sourire généreux et communicatif, Imen Metenani, Sales Executive, nous déclare que «la participation à ce salon vise à présenter l’offre vacances 2017 à un large public et une manière de rester en contact avec le marché algérien». Le groupe Mehri fait la promotion du complexe touristique saharien La Gazelle d’or et des hôtels de Sieha, avec un slogan «Du désert à la mer».

Vérifiez également

Deux hôtels de haut standing inauguré à Alger

La capitale s'est dotée ces dernières semaines de deux nouveaux hôtels : le Golden Tulip Royaume Eucalyptus et Radisson Blu Hy