Groupe HTT- FNAC : Un Partenariat pour la formation aux métiers du tourisme - Tourisme et Voyages
mardi , 19 novembre 2019
Accueil / Actualités / Groupe HTT- FNAC : Un Partenariat pour la formation aux métiers du tourisme

Groupe HTT- FNAC : Un Partenariat pour la formation aux métiers du tourisme

Une convention de partenariat a été signée le 19 septembre 2017 à Alger entre le groupe Hôtellerie, Tourisme et Thermalisme (HTT) et le Fonds national de développement de l’apprentissage et de la formation continue (FNAC) en marge d’une rencontre nationale sur la formation dans l’hôtellerie et le thermalisme. Elle porte sur trois principaux axes : la formation des maîtres d’apprentissage chargés de l’encadrement pédagogique des apprentis au niveau des filiales du groupe HTT dans divers spécialités (cuisine, restauration, hébergement, accueil et administration hôtelière) et la formation des directeurs des ressources humaines des 17 filiales du groupe dans le domaine de l’ingénierie de formation et élaboration de plans de formations. Il s’agit aussi de formation, perfectionnement et le recyclage de 3000 salariés du groupe.

La clé de la réussite du Schéma Directeur de l’Aménagement Touristique (SDAT), initié par le secteur, « est et sera la formation surtout dans un contexte ou le tourisme doit faire face à la concurrence sur plusieurs  fronts, celui du marché touristique d’une part, mais aussi une concurrence  interne relative à la qualification de la ressource humaine, d’autre part »  a indiquéHacene Mermouri, ministre du tourisme et de l’artisanat.

Il a rappelé, à cette occasion, que « l’État et les pouvoirs publics ont  donné de la considération à ce secteur en accentuant l’effort en matière d’investissement touristique », à travers le lancement de nouveaux projets touristiques (1800 projets agréés, dont plus de 500 en cours de  réalisation au niveau national, parmi lesquels 197 projets pour la seule wilaya d’Alger). « Les projets en question devraient assurer plus de 200 000 nouveaux lits dont 39 000 pour la wilaya d’Alger et 50 000 postes d’emploi directes dont 18 000 pour la wilaya d’Alger dans divers services liés au tourisme », a-t-il relevé.

Il a noté que son secteur participe « à hauteur de 2% du produit intérieur brut (PIB), un taux qui reste très faible au regard des potentialités que recèle le secteur » », a-t-il estimé, ajoutant que « parmi les principaux objectifs à réaliser au titre de la concrétisation du Schéma directeur est celui d’atteindre un taux représentant 4 à 5 % du PIB »

Il n’est point question de disperser les efforts, au contraire, l’objectif de ce programme entre le groupe hôtellerie, tourisme et thermalisme et le fond national  est de cibler les priorités en matière de formation et de les orienter vers les insuffisances constatées sur le plan de l’ingénierie hôtelière, des prestations de services, ainsi que des besoins spécifiques ressentis en matière de tourisme thermal.

Il était important pour le groupe de faire le point sur les défis que la formation au tourisme aura à relever et d’adopter des propositions d’intervention.

 

Vérifiez également

Réouverture de l’hôtel Rym de Béni Abbès

A l’occasion des festivités populaires religieuses et culturelles de célébration du Mawlid Ennabaoui qui ont eu lieu à Béni Abbès (Béchar), il a été procédé à la réouverture de l’hôtel Rym par Abdelkader Benmessaoud, ministre du Tourisme et de l’Artisanat qui était accompagné d’une forte délégation de gestionnaires et cadres du secteur.