Vers la relance du Maoussem de Taghit - Tourisme et Voyages
mardi , 19 novembre 2019
Accueil / Actualités / Vers la relance du Maoussem de Taghit

Vers la relance du Maoussem de Taghit

Des démarches sont actuellement entreprises par le secteur de la Culture auprès du ministère de tutelle pour la relance et   l’institutionnalisation du festival local des arts populaires « Maoussem Taghit ».

Ces démarches font suite à une recommandation adoptée en  juin dernier par l’assemblée populaire de wilaya (APW) dont les membres ont souligné la nécessité de la réhabilitation et de l’institution de ce Maoussem en festival national des arts populaires et des produits touristiques.  La relance et l’institutionnalisation en festival national de cette manifestation constitue l’une des préoccupations locales dans le but de promouvoir les produits culturels et touristiques de la wilaya.

Une fois institutionnalisé, ce Maoussem pourra être un moyen de drainage des investissements dans les secteurs culturels et touristiques, et sa réhabilitation, avec le concours financier des sponsors et autres donateurs publics ou privés, permettra d’en faire un des importants rendez-vous culturels et touristiques, local et national, pour différentes parties (artistes, opérateurs économiques, artisans, et autres acteurs culturels et scientifiques), estiment des responsable de la direction de la culture. Cette manifestation des arts populaires, dont le déroulement coïncide avec la campagne de récolte des dattes à Taghit, localité à vocation touristique (97 km au sud de Béchar), avait été organisée en six éditions durant les années 90.

A chaque visite, Taghit offre une symphonie d’émotions et un panorama unique. Les visiteurs vivront cette fête en totale communion avec les populations locales. Ils feront une randonnée qui longe la palmeraie (6 km), l’oued Zousfana et les ruines d’anciens ksour situés sur un mont rocheux.

Vérifiez également

Réouverture de l’hôtel Rym de Béni Abbès

A l’occasion des festivités populaires religieuses et culturelles de célébration du Mawlid Ennabaoui qui ont eu lieu à Béni Abbès (Béchar), il a été procédé à la réouverture de l’hôtel Rym par Abdelkader Benmessaoud, ministre du Tourisme et de l’Artisanat qui était accompagné d’une forte délégation de gestionnaires et cadres du secteur.