Réhabilitation de l’hôtel «Mehri» à Ouargla – Tourisme et Voyages
samedi , 15 décembre 2018
Accueil / Actualités / Réhabilitation de l’hôtel «Mehri» à Ouargla

Réhabilitation de l’hôtel «Mehri» à Ouargla

Les travaux de réhabilitation dont vient de bénéficier l’hôtel “Mehri” à Ouargla ont permis d’accroitre sa capacité pour la porter à 180 lits, selon la direction locale du Tourisme et de l’Artisanat.

La réhabilitation a touché l’ensemble des pavillons de cet établissement hôtelier relevant de la chaine “El-Aurassi”, que le ministre du secteur, Hacène Mermouri, avait inspecté récemment.  Les travaux, qui ont nécessité un financement de 350 millions DA, ont permis de porter sa capacité de 50 à 81 chambres totalisant 180 lits, dont 78 chambres doubles, ainsi que la réalisation de nouveaux espaces, dont la réception et le restaurant, ainsi que la réhabilitation de ses réseaux divers (eau potable et assainissement), la réfection de la piscine, en plus des aménagements extérieurs.  Cet établissement relevant du secteur public, l’une des plus importantes structures hôtelières dans le Sud, dispose aussi d’une cafeteria de 40 places, de deux salles de conférences et de réunions (60 places chacune), d’un sauna, d’un jardin et d’une kheima. L’opération de réhabilitation, qui entre dans le cadre des efforts visant à l’impulsion du tourisme dans cette région saharienne, vise l’amélioration du niveau des prestations et l’offre de conditions de confort aux touristes nationaux et étrangers.  Elle donne aussi à la wilaya les moyens d’adhésion au plan de qualité touristique, de rattraper le retard accusé dans le domaine et d’attirer le maximum de flux de touristes. Le parc hôtelier de la wilaya d’Ouargla se compose de 29 structures, dont des hôtels et des complexes touristiques, totalisant une capacité de 1775 lits, selon les données du secteur.

La mise en tourisme de la destination Algérie passe nécessairement par une modernisation des hôtels aux standards internationaux, notamment, celles qui prévalent au niveau du bassin méditerranéen. Il ne s’agit pas d’embellissement ou de réhabilitation conjoncturelle et approximative.

Cette modernisation est très attendue par les prescripteurs de voyages et autres tour-opérateurs des principaux marchés émetteurs de touristes. Les hôtels du Sud souffraient jusque-là de problème d’organisation, ces établissements était à l’abandon et n’avaient pas le minimum de management.

 

Vérifiez également

Semaine de la Cuisine Italienne dans le Monde du 19 au 25 Novembre 2018

La 3ème édition de la Semaine de la Cuisine Italienne dans le Monde se tiendra en ...