Le numérique pour l'octroi d'agréments aux agences de tourisme - Tourisme et Voyages
lundi , 19 août 2019
Accueil / Actualités / Le numérique pour l’octroi d’agréments aux agences de tourisme

Le numérique pour l’octroi d’agréments aux agences de tourisme

Hassen Mermouri, ministre du Tourisme et de l’Artisanat, a mis l’accent sur l’importance de généraliser la numérisation au profit des opérateurs du secteur touristique pour faciliter, comme première étape, l’octroi des agréments aux agences de tourisme et de voyages.

 

Dans une déclaration à la presse à l’issue de sa supervision du lancement officiel de la plate-forme numérique consacrée à l’octroi des agréments aux agences de tourisme et de voyages, le ministre a rappelé l’importance de « l’élaboration d’un système informatique pour fournir des prestations dans différents domaines touristiques, notamment au profit des agences de tourisme, comme première étape, ainsi que dans le domaine de l’investissement, le soutien des artisans et la facilitation de l’octroi   d’autorisations d’exploitation hôtelières via Internet et autres prestations » Selon le représentant du gouvernement, l’opération de numérisation est la  « méthode idéale pour développer et moderniser la gestion administrative dans le secteur touristique à travers le développement et l’amélioration des prestations en faveur des citoyens »

66 unités hôtelières seront dotées, fin 2018, d’un système informatique qui sera généralisé à toutes les autres unités, notamment les hôtels publics outre la numérisation de l’administration, aussi bien les correspondances ordinaires que celles entre les administrations centrale et locale.  Cette plate-forme sera généralisée prochainement aux dossiers des porteurs de projets touristiques et au service de l’artisanat.

L’Algérie compte plus de 2000 agences de voyages, dont 1200 arrivées sur le marché depuis l’année 2012. Moins de 200 opérateurs sont basés sur les territoires touristiques sahariens (Oasis et extrême Sud). Les agences de voyages continuent d’axer leurs activités sur la billetterie, l’émission, le hadj et la Omra. Le défi du gouvernement est de mettre ces agences de voyages au cœur de la commercialisation de la destination Algérie.
Un grand nombre d’agences n’a pas recours à l’utilisation des techniques de communication modernes dans les opérations de promotion et de marketing. Pis, il a été relevé qu’ils ne possèdent pas de site Internet, ni même d’adresse électronique (e-mail). Or, pour relever le défi, il est impératif d’intégrer la grande révolution de la communication. Les agences devront saisir la nature du changement et apprendre à utiliser les nouvelles technologies développées.
La majorité des agences n’a à l’esprit que la nécessité de vendre le plus vite possible leurs produits, surtout à l’approche de la saison estivale et les fêtes de nouvel an où le besoin d’évasion et de ressourcement se fait de plus en plus sentir.

 

Vérifiez également

Le Ministre plaide pour la décentralisation des activités touristiques

Abdelkader Benmessaoud, ministre du Tourisme et de l'Artisanat, a plaidé, jeudi dernier pour la concrétisation des mesures relatives à la décentralisation du secteur, notamment en ce qui concerne l'octroi d'autorisations d'exploitation