La destination Algérie souffre d'un manque de visibilité - Tourisme et Voyages
jeudi , 21 novembre 2019
Accueil / Actualités / La destination Algérie souffre d’un manque de visibilité

La destination Algérie souffre d’un manque de visibilité

Les 9es Journées du marketing touristique, organisées par RH International Communication les 24 et 25 janvier dernier à l’hôtel El- Aurassi (Alger) ont tenté non seulement d’expliquer comment fonctionne cette industrie, mais aussi comment veiller à ce que le marketing soit l’acteur principal de ses mutations. 

Dans une communication, Zobir Mohamed Sofiane, Directeur de l’Investissement Touristique au ministère du tourisme et de l’artisanat, a affirmé : «la puissance d’un territoire se mesure par sa capacité à se regrouper, à innover et à élever son offre à un niveau d’excellence. Une destination doit attirer, accueillir et retenir des entreprises, des investisseurs, la main-d’œuvre, afin de devenir un système touristique intégré localement. Conscient de l’importance des investissements dans la structure de l’économie, l’attraction des investissements touristiques occupe une place de choix».

Selon lui, le programme du Gouvernement fait de la relance de l’investissement touristique «un axe prioritaire dans la mise en tourisme de l’Algérie». En fait, la stratégie de mise en œuvre est basée, entre autres, sur une offre touristique adaptée aux exigences des marchés interne et externe et la promotion de la destination Algérie (réceptif) et des régions (tourisme interne). Les indicateurs du secteur font ressortir l’existence de 1289 établissements hôteliers d’une capacité de 112 264 lits, 1946 projets touristiques d’une capacité de 258 560 lits, 2220 agences de tourisme et de voyages et 282 sources thermales.

Il a été relevé que les pays deviennent plus interdépendants, les transports aériens ont rapproché les pays, et les voyages se sont démocratisés. Les pays sont en compétition pour accroitre leur économie, leur influence, et pour attirer les talents, les investissements et les touristes.

Brahim Saïl, directeur général du bureau de sondages Immar Algérie, a abordé le thème du tourisme dans le marché publicitaire algérien (1er semestre 2017). Selon son intervention, «le secteur du tourisme représente 1% de la part du marché publicitaire en Algérie». Beaucoup de choses restent à faire pour rendre la destination Algérie plus visible.

Vérifiez également

Béni Abbès subjugue ses visiteurs

Béni Abbès, une des perles du Sahara a plusieurs trésors cachés sur le plan touristique. ...