Air Algérie migre vers la plateforme "Amadeus Altéa Suite" - Tourisme et Voyages
mardi , 19 novembre 2019
Accueil / Actualités / Air Algérie migre vers la plateforme « Amadeus Altéa Suite »

Air Algérie migre vers la plateforme « Amadeus Altéa Suite »

Air Algérie a annoncé la migration de l’ensemble de ses services de réservation, d’inventaire, de billetterie, de gestion des revenus, de fidélisation et de paiement, vers le système « Amadeus Passenger Service ».

Initiée en 2017 par Air Algérie, cette mesure fait partie d’un vaste programme de transformation qui s’étalera sur une dizaine d’années. Ce programme, en partenariat avec le fournisseur de solutions technologiques Amadeus, vise à moderniser la plupart des systèmes de gestion opérationnelle et de voyage de la compagnie aérienne.

Desservant près de six millions et demi de passagers par an, Air Algérie pourra désormais compter sur l’Amadeus Altéa Suite, une solution unique et intégrée qui permettra de gérer les plates-formes critiques de la compagnie tout en préservant ses principales fonctions. Cela permettra à Air Algérie d’accéder à de nouveaux marchés et de prospecter de nouveaux partenaires de voyage, grâce à des solutions intégrées mais flexibles, qui garantissent le choix, la simplicité d’usage, ainsi qu’une meilleure expérience de voyage pour les passagers, et ce pendant toute la durée de leur voyage.

L’utilisation de la plateforme Amadeus permettra également à la compagnie aérienne et aux agences de voyages d’atteindre plus de clients et de gérer leurs différents processus de paiement de manière plus efficace.

« La migration vers Amadeus Altéa Suite constitue un véritable succès : il s’agit d’un bon exemple de synergie entre les équipes d’Air Algérie et celles d’Amadeus. Grâce à l’utilisation de cette plate-forme de dernière génération, nous espérons offrir à nos clients la meilleure expérience de voyage possible, tout en optimisant nos coûts, en simplifiant nos procédures internes, en automatisant nos processus et en développant de nouveaux partenariats», explique Zohir Houaoui, Chef de la division commerciale d’Air Algérie. «Même si la migration d’un système de gestion des opérations et des déplacements est un processus complexe, le défi a été relevé haut la main grâce aux efforts de l’ensemble des employés d’Air Algérie qui ont su accompagner ce changement.La prochaine étape avec Amadeus consistera à achever le programme dans son intégralité, tout en réservant une partie importante de celui-ci à la mise en œuvre du paiement numérique en Algérie », poursuit Houaoui.

Pour Maher Koubaa, Vice-Président du pôle « Compagnies Aériennes » d’Amadeus IT Group au Moyen-Orient, en Turquie et en Afrique: « Les systèmes de services passagers sont essentiels pour tous les transporteurs du monde ; ils permettent aux compagnies aériennes de croître et d’optimiser leurs revenus de manière rapide et efficace. Ce sont également des systèmes très complexes qui nécessitent une grande expertise technique dans le domaine du digital. Plus de 200 compagnies aériennes à travers le monde emploient déjà les systèmes de service passagers d’Amadeus et nous sommes impatients de coopérer avec Air Algérie pour développer davantage son avantage concurrentiel et de l’accompagner dans sa stratégie d’expansion ».

Il convient de noter qu’un tel partenariat intervient à un moment où les compagnies aériennes cherchent à optimiser leurs processus d’affaires grâce à des systèmes de gestion plus intelligents.

En opérant une migration de ses services vers Amadeus, Air Algérie annonce clairement son intention de moderniser ses outils de gestion et ses systèmes d’information pour améliorer l’expérience de ses clients basés en Algérie, en Afrique du Nord, Centrale et Orientale, en Asie, en Amérique et en Europe du Sud.

Vérifiez également

Réouverture de l’hôtel Rym de Béni Abbès

A l’occasion des festivités populaires religieuses et culturelles de célébration du Mawlid Ennabaoui qui ont eu lieu à Béni Abbès (Béchar), il a été procédé à la réouverture de l’hôtel Rym par Abdelkader Benmessaoud, ministre du Tourisme et de l’Artisanat qui était accompagné d’une forte délégation de gestionnaires et cadres du secteur.