Le tourisme culturel au service de la destination Algérie. – Tourisme et Voyages
lundi , 10 décembre 2018
Accueil / Actualités / Le tourisme culturel au service de la destination Algérie.

Le tourisme culturel au service de la destination Algérie.

Hacene Mermouri, ministre du Tourisme et de l’Artisanat, a appelé, lundi à Alger, au renforcement de la coopération et du partenariat entre les secteurs du tourisme et de la culture afin de relancer le rôle des sites archéologiques et culturels dans la promotion de la destination Algérie et dynamiser le développement économique national. S’exprimant à l’occasion des travaux de la 1ère conférence sur le «développement et la promotion du tourisme culturel», il a affirmé que l’action permanente et conjointe entre les deux secteurs «contribuera à la promotion de la destination Algérie et fera également office de passerelle entre le tourisme et le patrimoine civilisationnel».

Cette démarche a pour objectif, de « faire de l’Algérie une destination touristique d’excellence disposant d’une diversité de produits historiques et naturelles et de différentes destinations avec une qualité supérieure et compétitive » relevant, à ce propos, que le développement du tourisme culturel pourra se réaliser à travers l’exploitation des atouts riches et diversifiés que recèlent le pays. Il a indiqué, par ailleurs, que cette conférence constituait une opportunité pour « examiner les voies les plus efficaces pour le développement et la promotion des secteurs du tourisme et de la culture dans le but de réaliser le développement économique durable ».

Lors de cet événement, il a rendu public un certain nombre d’indicateurs : la capacité d’accueil du parc hôtelier s’élève à 112 264 lits, le nombre d’établissements hôteliers a atteint 1289 hôtels répartis à travers le territoire national, 2220 agences de voyages agréées et 100 bureaux locaux de tourisme et des maisons d’hôtes qui ne cessent d’augmenter, notamment dans les hauts plateaux et le grand sud. Mettant en avant l’importance des stations thermales, Mermouri a fait état de 282 sources thermales «dont la majorité se trouve au niveau des sites archéologiques et historique», soulignant la nécessité de «prendre en charge ces sources qui serviront de pôles d’attraction des touristes en quête de détente ou de découverte de l’histoire et de l’aspect civilisationnel de ces régions». L’investissement se traduit par l’adoption de 1991 projets touristiques pour renforcer le secteur avec plus de 262 000 lits dont 778 projets en cours de réalisation avec une capacité d’accueil de 100 000 lits.

Le lien est de plus en plus étroit entre culture et tourisme, renforcé par un certain nombre de facteurs : l’intérêt  croissant pour la culture, notamment en tant que source d’identité et de différentiation face à la mondialisation, une envie de vivre des formes d’expériences directes, c’est-à-dire découvrir la vraie vie plutôt que se contenter de visiter, et la mobilité accrue permettant d’avoir plus facilement accès à d’autres cultures. Le développement du tourisme culturel peut renforcer l’emploi et les revenus. Il est considéré en tout cas comme un marché de croissance ainsi que comme une forme de tourisme de qualité.

Vérifiez également

Semaine de la Cuisine Italienne dans le Monde du 19 au 25 Novembre 2018

La 3ème édition de la Semaine de la Cuisine Italienne dans le Monde se tiendra en ...