Azzedine Boulefkhad, président du club des opérateurs «Faire de Constantine une destination touristique par excellence» - Tourisme et Voyages
mardi , 23 juillet 2019
Accueil / Entretiens / Azzedine Boulefkhad, président du club des opérateurs «Faire de Constantine une destination touristique par excellence»

Azzedine Boulefkhad, président du club des opérateurs «Faire de Constantine une destination touristique par excellence»

Rencontré lors du Salon international, du tourisme et de l’artisanat de Constantine qui se tient jusqu’au 15 avril 2018, Azzedine Boulefkhad, président du club des opérateurs, nous parle de ce 2eme rendez-vous , de ses objectifs et des potentialités de Constantine en matière de Tourism.

 Pouvez-vous nous parler de vos activités et des objectifs du salon ?

On a tracé un plan d’action très riche sur le court et moyen terme (Salon, séminaires, conférences, investissements et formation) et signer des conventions de collaboration avec tous les secteurs.

L’objectif est la promotion touristique à quelques semaines du début de la saison estivale, ce qui va permettre aux opérateurs du tourisme de mettre bien en évidence leurs produits et leurs offres auprès des visiteurs.

On aurait aimé avoir toute la chaîne touristique mais l’espace est réduit au palais de la Culture Mohamed Laïd Al Khalifa à Constantine et on ne peut malheureusement pas satisfaire toutes les demandes.

Il y a une cinquantaine de participants et cette deuxième édition a connu un saut qualitatif. Plusieurs étrangers sont parmi nous. Constantine a besoin d’un centre de convention comme Alger et Oran. Le wali a donné son patronage et la direction du tourisme son appui et son soutien.

 Quelles sont les potentialités de Constantine ?

Il y a plusieurs potentialités touristiques à Constantine mais certains restent inexploités pour le moment. On a créé le club des opérateurs du tourisme pour développer ces richesses. Il y en a énormément : Tombeau de Massinissa, monument aux morts, chemin des touristes et le Palais du Bey. Il s’agit essentiellement de tourisme d’histoire et de culture.

Dans ce cadre, on note une forte demande des anciens d’Algérie. On sensibilise beaucoup les agences de voyage pour faire du tourisme réceptif et la nécessité de convaincre les étrangers à venir. L’objectif à terme est de faire de Constantine une destination touristique par excellence.

Les investissements hôteliers sont-ils suffisant pour lancer la destination Constantine ?

Le parc hôtelier s’étoffe de jour en jour avec des investissements appréciables ; 25 hôtels classés avec 3000 lits. On base sur le tourisme local et de proximité en attendant le tourisme national et international. On axe également sur la formation et la main d’œuvre qualifiée. On a lancé une école mais au regard des capacités, elle ne répond pas à la demande. Les formations sont dispensées par des professionnels ayant fait la preuve et la démonstration dans les disciplines et métiers enseignés. Les formations sont qualifiantes et sanctionnées par un diplôme d’Etat.  

Vérifiez également

Burçin Isler (General manager de la Turkish Airlines en Algérie) «L’Algérie fait partie du top 20 de nos destinations»

Le général manager de la Turkish Airlines en Algérie ne manque pas d’afficher, à chacune de nos rencontres, la bonne santé de sa compagnie dans le marché Algérien. Pour lui, l’Algérie fait partie des destinations importantes de la Turkish Airlines dans le monde. Preuve en est, la présence de la compagnie depuis plus de 30 ans.