Rencontre nationale de préparation de la saison estivale – Tourisme et Voyages
lundi , 21 janvier 2019
Accueil / Actualités / Rencontre nationale de préparation de la saison estivale

Rencontre nationale de préparation de la saison estivale

Noureddine Bedoui, ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, a appelé samedi à Alger les walis au renforcement du rôle des commissions de sécurité au niveau des wilayas côtières pour faire face à l’exploitation illégale des plages. «Nous exhortons les walis à consolider le rôle des commissions de sécurité dans les wilayas côtières pour faire face aux squatteurs de plages et mettre un terme à tout dépassement en vue de protéger les droits et acquis   des estivants et préserver ces espaces qui sont, par la force de la loi, la propriété des citoyens » a-t-il déclaré à l’ouverture de la rencontre nationale de préparation de la saison estivale, organisée au palais des nations club des pins en présence des ministres du Tourisme, Abdelkader Benmessaoud, de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Hattab et de la Culture, Azeddine Mihoubi.

Le ministre a rappelé que la politique touristique de l’Algérie reposait  sur la «garantie de l’accès libre et gratuit aux plages et la liberté totale pour l’estivant d’utiliser ses propres équipements de plage ou de les louer au niveau de ces espaces». Le ministre a adressé un message fort expliquant la politique nouvelle déclinée en un plan d’action basé sur une meilleure coordination entre les différents secteurs et les opérateurs. Il veut passer sans transition des annonces à un véritable suivi opérationnel sur le terrain. Il privilégie l’approche participative dans le respect mutuel des spécificités de chaque secteur. 417 plages sont  autorisées à la baignade au niveau des 14  wilayas côtières qui attirent un bon nombre d’estivants chaque année. Près de 20 000 gendarmes seront mobilisés dans le cadre du plan Delphine destiné à sécuriser les estivants sur le littoral.

Les plages attenantes aux établissements hôteliers classés seront concédées en priorité à ces établissements conformément à la réglementation en vigueur. Le but est de lutter contre les squatteurs des plages qui ont longtemps empoisonné la vie des estivants. Ainsi, l’Etat compte imposer son autorité, mettant de l’ordre avec une tolérance zéro avec les contrevenants. Le groupe Hôtellerie, Tourisme et Thermalisme (HTT), dirigé par Lazhar Bounafaâ,  a décidé de réduire les prix pour attirer le maximum de vacanciers. Par exemple, le village de vacances les Andalouses à Oran propose le prix de 4500 DA par personne /jour en demi-pension à l’hôtel. Le Mazafran (Zéralda) propose une chambre double en demi-pension à 12 000 DA/nuitée et à 9000 DA/nuitée pour une chambre single en demi-pension. Le centre touristique La corne d’Or Tipaza est à partir de 15 500 DA par jour pour 2 personnes en demi-pension. Les clients peuvent réserver dès aujourd’hui leur séjour pour les vacances d’été dans des destinations de rêves, ensoleillées, en bord de mer ou dans des villes animées.  Les filiales du groupe ont été engagées depuis 2011 et 2009 pour certaines, dans un processus de modernisation ou de réhabilitation des structures qui leur étaient rattachées. Ce programme de modernisation a concerné presque la totalité du portefeuille, à savoir, 63 unités.

Vérifiez également

Tassili Airlines multiplie ses dessertes pour le Sud

La compagnie aérienne nationale Tassili Airlines a  lancé plusieurs opérations de renforcement de ses dessertes ...