Bilan Estival : 108 millions sur les plages d'Algérie - Tourisme et Voyages
mardi , 25 juin 2019
Accueil / Actualités / Bilan Estival : 108 millions sur les plages d’Algérie

Bilan Estival : 108 millions sur les plages d’Algérie

Abdelkader Benmessaoud, ministre du Tourisme et de l’artisanat, a appelé lors d’une récente rencontre d’évaluation avec les directeurs du Tourisme et de l’artisanat des différentes wilayas côtières qui a eu lieu à l’hôtel Mazafran au soutien de l’investissement et à la facilitation des procédures administratives dans le domaine du tourisme, afin de «pallier aux insuffisances enregistrées en matière de capacités d’hébergement et permettre au secteur de contribuer au développement économique». Il a mis l’accent également sur la nécessité «d’améliorer les prestations par le renforcement de la formation et l’optimisation du niveau de la performance à travers la réactivation du rôle des établissements de formation». Il a estimé que la saison estivale 2018 avait connu «une amélioration nette et concrète». Il a indiqué «les conventions signées par l’UGTA et le groupe public hôtellerie, tourisme et thermalisme (HTT) ainsi que la Fédération nationale des hôteliers ont contribué à attirer plus de 39 000 familles ayant bénéficié des réductions sur les prix d’hébergement avec des taux allant de 20 à 40% durant la saison estivale».

Plus de 750 000 arrivées ont été enregistrées au niveau des établissements hôteliers des wilayas côtières (1 394 023 nuitées). Il y a d’autres formes d’hébergement : l’hébergement chez l’habitant et location chez le particulier. Par ailleurs, il a été enregistré 108 millions d’estivants qui ont afflué sur les plages d’Algérie. La wilaya d’Oran est sur la plus haute marche du podium avec une fréquentation de 18 584 387 estivants, suivie de près par Boumerdès avec 14 800 000 estivants, Aïn Témouchent avec 12 067 580 estivants, Jijel avec 10 900 000 estivants et Mostaganem avec 10 815 078 estivants. Des séjours hôteliers ont été offerts par le groupe HTT au profit d’enfants orphelins (au titre d’une convention HTT/Association «SOS/Village Enfants). Plusieurs formules ont été proposées au niveau des structures touristiques, à titre d’exemple « fi bladi ma3 weladi». Au niveau de l’ONAT, il a été procédé à la commercialisation des séjours au niveau des villes côtières par l’ensemble du réseau national. Au total, 700 clients ont passés des séjours au bord de la mer, enregistrant plus de 6000 nuitées.

66 agences de tourisme et de voyages ont procédé à la commercialisation du produit balnéaire national.

Ould Bachir Ahmed, président de la Fédération nationale des hôteliers (FNH) a déclaré : «Ça nous fait chaud au cœur en voyant les statistiques. Entre 2017 et 2018, il y a une augmentation de 25 % du nombre des estivants malgré des cassures de la saison estivale (Ramadhan, Aïd, bac…) ». Il ajoute : “le tourisme est l’affaire de tout le monde : tous les ministères doivent aider ce secteur (intérieur, affaires étrangères ) car çà commence à partir des visas, de la PAF, c’est un ensemble».

Quand je vois le nombre de touristes étrangers qui viennent chez nous, c’est très faible, il faut relever ce défi. Il faut alléger la bureaucratie avec les investisseurs, relevant qu’il y a “un vide juridique concernant les concessions des plages, un dossier à prendre en charge pour plus de transparence et d’efficacité“.

La Saison estivale est un événement touristique très important. Il ne s’agit pas d’une improvisation à la hâte mais d’une coordination intersectorielle de plus en plus dense à l’approche de l’été“, a conclu un rapport du ministère du tourisme et de l’artisanat.

Vérifiez également

Dubai : 4,75 millions de visiteurs en 3 mois

Au cours du premier trimestre de 2009, Dubaï a accueilli 4,75 millions de visiteurs, soit une augmentation de 2% par rapport à la même période de l'année dernière.