Évaluation du SDAT – Tourisme et Voyages
lundi , 10 décembre 2018
Accueil / Actualités / Évaluation du SDAT

Évaluation du SDAT

Le Ministre du tourisme et de l’artisanat, Mr Abdelkader Benmessaoud,  a appelé à l’adoption de programmes visant la promotion du tourisme en Algérie dans le cadre d’une approche basée sur la réalisation des objectifs du développement global.

Le ministre a fait savoir que les assises régionales sur le tourisme constituaient une opportunité pour mettre l’accent objectivement sur tout avantage et inconvénient concernant le Schéma directeur d’aménagement touristique horizon 2030 (SDAT 2030) en vue de rattraper les insuffisances enregistrées et d’élaborer des plans et des programmes visant la promotion du tourisme en Algérie dans le cadre d’une « approche prospective basée sur la réalisation des objectif du développement global »

Dans une allocution prononcée lors d’une rencontre consacrée à la région Centre pour l’évaluation du SDAT 2030, le ministre a affirmé que ce schéma représentait le cadre stratégique et référentiel de la politique touristique algérienne, lequel s’inscrit, également, dans le cadre du plan national de l’aménagement du territoire (SNAT 2030).  Aussi, cette réunion s’inscrit dans le cadre des rencontres tenues récemment à Constantine et à Ouargla mais aussi celle qui sera organisée à Tlemcen le 15 novembre en préparation de la tenue des assises nationales sur le Tourisme prévues les 12 et 13 décembre. Selon le ministre « Ce plan a été évalué entre 2008 et 2015 dans le but de trouver la base nécessaire pour la relance du tourisme en Algérie tandis que la deuxième évaluation a été engagée en 2015 et se poursuivra jusqu’en 2030 », ajoutant que ce schéma avait été conçu pour la consécration et l’activation les mécanismes programmés afin de créer une destination touristique algérienne.

M. Benmessaoud a fait savoir, à ce propos, que le même plan portait sur 5 mécanismes visant « la valorisation et la promotion de la destination touristique et l’amélioration de la qualité touristique tout en promouvant les pôles touristiques et encourageant l’investissement dans le cadre du partenariat public-privé (PPP) outre la promotion d’une économie   alternative aux hydrocarbures»

Dans un document de synthèse sur l’évaluation du SDAT, on apprend que le tourisme émetteur connaît une progression significative de 56% en 2015 par rapport à l’année 2006. Le tourisme récepteur a enregistré une nette régression durant les deux dernières années et des dépenses nettement supérieures aux recettes cumulées du tourisme.

Il a également fait état de l’évolution de la fréquentation touristiques vers l’Algérie dont le nombre est passé durant la période de 2008 à 2017 de 1,747 million de touristes à 2,45 millions de touristes, estimant que l’évolution de l’affluence des touristes nationaux résidant à l’étranger a été timide comparativement à celle des étrangers. Le tourisme dominant est le tourisme d’affaires, de congrès et de foire ainsi que le tourisme affinitaire.

Le nombre d’Algériens quittant le territoire pour des raisons diverses (vacances, études, santé) a franchi les 5 millions. Le parc hôtelier a connu durant cette période (2008-2017) un saut quantitatif et qualitatif en termes de réalisations d’infrastructures et de remise à niveau par des opérations de réhabilitation et de modernisation. Le pays s’est doté de 142 nouveaux établissements hôteliers de différents standings : 36 établissements répondant aux standards internationaux, dont 13 établissements de catégorie 5 étoiles.

Vérifiez également

Semaine de la Cuisine Italienne dans le Monde du 19 au 25 Novembre 2018

La 3ème édition de la Semaine de la Cuisine Italienne dans le Monde se tiendra en ...