La nouvelle aérogare de l’aéroport d’Oran en mars 2019 - Tourisme et Voyages
lundi , 19 août 2019
Accueil / Actualités / La nouvelle aérogare de l’aéroport d’Oran en mars 2019

La nouvelle aérogare de l’aéroport d’Oran en mars 2019

La nouvelle aérogare de l’aéroport international Ahmed Ben Bella/Es Sénia (Oran) sera réceptionnée en mars prochain, selon le directeur général de l’Entreprise de gestion des services aéroportuaires (EGSAO), Abdelkader Kessal.

Le directeur général a indiqué que « La réception de la nouvelle aérogare était prévue à la fin de l’année mais a été reportée à mars 2019, pour permettre à l’EGSAO de lever certaines difficultés » il ajoutera que « Les raisons de ce retard sont dues à des difficultés liées à   l’importation d’équipements nécessitant l’intervention du ministre des Travaux publics et des Transports et la société COSIDER  a été chargée des travaux qui sont en net avancement ».

Le même responsable a souligné que le nouvel aéroport international est conçu « selon les standard internationales et doté d’équipements de dernière générations »  L’importation des équipements qui renforceront cette infrastructure de base est entrée en phase de livraison.

L’Etat a consacré des moyens importants pour l’acquisition des équipements très modernes pour garantir un confort et une mobilité du voyageur répondant aux normes internationales. La nouvelle aérogare de l’aéroport international Ahmed Benbella devra accueillir, une fois réceptionnée, 3,5 millions de voyageurs par an, selon son directeur général. Par ailleurs, le nouveau parking à étages de l’aéroport doté d’une capacité de 1200 véhicules et financé par l’EGSAO entrera en service fin février prochain, selon M. Kessal qui a également annoncé que la zone de fret sera réceptionnée prochainement. L’Entreprise des services de gestion des services aéroportuaires d’Oran supervise 11 aéroports à l’Ouest et au Sud-ouest du pays.

 

Vérifiez également

Le Ministre plaide pour la décentralisation des activités touristiques

Abdelkader Benmessaoud, ministre du Tourisme et de l'Artisanat, a plaidé, jeudi dernier pour la concrétisation des mesures relatives à la décentralisation du secteur, notamment en ce qui concerne l'octroi d'autorisations d'exploitation