Bateau-Restaurant « Dauphin Alger » Le bon goût en pleine mer - Tourisme et Voyages
mardi , 12 novembre 2019
Accueil / La bonne table / Bateau-Restaurant « Dauphin Alger » Le bon goût en pleine mer

Bateau-Restaurant « Dauphin Alger » Le bon goût en pleine mer

Les excursions et les diners sur des bateaux sont une des tendances du tourisme modernes internationales à l’image de Paris sur la Seine et Istanbul sur le Bosphore. Il permet de découvrir les villes et les monuments, voire de partager un repas convivial entre amis ou familles

En Algérie, ces bateaux pourront faire découvrir les trésors de la cote algérienne et réconcilier les Algériens avec la mer. C’est le cas du «  Dauphin Alger » premier bateau restaurant, d’une capacité d’accueil de 300 sièges qui  illumine le port d’El Djamila (ex. La Madrague) à Ain El Benian depuis plus d’une année.

«El hamdoulilah, cela fait une année qu’on a  inauguré ce bateau restaurant  on évolue de plus en plus, le cadre est agréable et surtout familial. Nous avons enregistré, une grande amélioration que ce soit dans le service ou la fréquentation des clients» déclare Mr Draidi le patron et initiateur de ce projet.  Il faut dire que le Dauphin est le premier à avoir eu l’autorisation d’exploitation de restaurants mobiles  et il ne sera certainement le dernier, du moment que les familles Algériennes  commence à s’habituer à ce nouveau concept.

L’expérience est donc réussie pour ce restaurant qui a calqué le modèle européen que ce soit dans le décor, le service et même l’ambiance musicale « C’est une bonne chose pour les soirées et sorties familiales sur la cote Algéroise, on se croit sur le Bosphore à Istanbul ou la seine à Paris, les excursions sont une  des tendances du tourisme moderne» affirme un  des clients en plein dégustation du menu préparé par le chef du Dauphin.

Le 1er responsable nous indique que son équipe assure deux services par jour « Le déjeuner de Midi à 16h  avec une ballade d’une heure à 15h. Le soir, c’est le Diner, à partir de 20 h et une sortie à 22 heures, les deux services sont accompagnés par une ambiance musicale et une animation, et les familles Algériennes sont très satisfaites de notre service»

Pour ce qui est des prix, les responsables ont trouvé la bonne formule avec des remises pour les couples  et des gratuités pour les enfants « Des tarifs special familles  avec des remises allant jusqu’à 10%  en fonction du nombre de personnes. Il y a des packs pour tout le monde et selon les soirées, jours de semaines ou week end» explique le patron du bateau restaurant  «C’est pratiquement full toutes les soirées d’été les familles viennent pour les diners et également pour la sortie en balade quand les conditions météorologiques le permettent »

En effet, le « Dauphin » est d’une capacité de 300 places. Il effectue des balades en mer dans un rayon n’excédant pas les cinq miles. Sinon, il reste accosté au port lorsque les conditions météorologiques sont capricieuses. C’est un cadre agréable pour  passer des soirées en famille et également dans les occasions comme l’explique Mr Draidi « Souvent, on nous appelle pour réserver tous le bateau pour des séminaires, des fiançailles ou encore des mariages » excellente idée pour ceux qui aiment mémoriser leurs célébrations en  pleine mer.

Ainsi ce nouveau concept tend à se généraliser en Algérie. D’ailleurs le patron ne cache pas ses projets d’avoir une Dauphin bis, dès la prochaine saison estivale « Avec l’inauguration des Sablettes et la mise en service de la nouvelle marina et le nouveau Design. Nous aurons, inchallah, un autre grand bateau restaurant afin de répondre aux attentes des familles algéroises qui joignent l’utile à l’agréable à savoir la restauration et la plaisance en mer »

Il faut dire que le secteur de la plaisance maritime a pâti de l’absence de textes juridiques encadrant cette activité. Les pouvoirs publics avaient  précisé que le décret exécutif du 25 juin 2016 définit  les conditions et modalités d’exercice des activités de transport maritime urbain et de plaisance maritime. Le Ministre avait relevé que cette « activité n’est pas facile au vu de  l’importance du respect des normes de sécurité maritimes ».

Depuis l’entrée en vigueur en 2016 du décret exécutif, plusieurs demandes ont été déposées auprès des commissions des trois régions côtières du pays (Est, Centre et Ouest). Outre les bateaux-restaurants, ce décret définit quatre autres activités ouvertes à l’investissement. Il s’agit du transport maritime urbain, le pescatourisme (pêche de plaisance et de tourisme), la balade en mer ainsi que la plaisance sur des engins nautiques à moteur.

Vérifiez également

Semaine de la Cuisine Italienne dans le Monde du 19 au 25 Novembre 2018

La 3ème édition de la Semaine de la Cuisine Italienne dans le Monde se tiendra en ...