Le "Festival du chameau", une manifestation à officialiser - Tourisme et Voyages
mardi , 25 juin 2019
Accueil / Actualités / Le “Festival du chameau”, une manifestation à officialiser

Le “Festival du chameau”, une manifestation à officialiser

Abdelkader Benmessaoud, ministre du Tourisme et de l’Artisanat, a affirmé à Bordj Badji Mokhtar -wilaya déléguée relevant de la wilaya d’Adrar- la nécessité d’officialiser le “festival du chameau” et de lui conférer une dimension nationale, vu son importance sur les plans culturel, économique, religieux et touristique.

Le ministre qui a présidé, lundi dernier, le coup d’envoi de la 23e édition du Festival du chameau à Timiaouine, située à 200 km de Bordj Badji Mokhtar, a mis l’accent sur l’importance  « d’officialiser cette manifestation locale au regard de ses dimensions culturelle, humaine, civilisationnelle, religieuse, touristique et économique”, estimant que “le chameau est une richesse animale importante pour le développement économique des régions du Grand Sud et la promotion du tourisme local ». D’autre part, M. Benmessaoud a exprimé la disponibilité de son secteur à rechercher les cadres appropriés pour officialiser le festival du chameau et lui conférer un caractère international, insistant sur l’importance de préserver « le patrimoine national matériel et immatériel »   « Le chameau constitue un élément clé dans la promotion du tourisme domestique, l’attraction des touristes étrangers et le renforcement du développement économique durable dans les régions frontalières » a-t-il poursuivi, ajoutant que la célébration de cet évènement  « a grandement contribué à attirer la population des wilayas avoisinantes comme Tamanrasset, Illizi et Adrar vers Timiaouine et à mettre en avant l’utilité du chameau et la possibilité de l’exploiter pour réaliser un développement économique porteur dans les régions du Sud et des Hauts Plateaux ». Dans son allocution, le wali d’Adrar Hamou Bekkouche a appelé “à officialiser ce festival et à lui conférer une dimension nationale lors de ses prochaines éditions”.

Lors de sa visite de travail à Timmoun, le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, a rencontré un groupe de touristes algériens vivant à l’étranger  qui s’est déclaré satisfait durant leurs courtes vacances du développement du secteur du tourisme saharien en Algérie. Ils ont également salué les efforts déployés par l’État dans le secteur du tourisme, soulignant leur grand attachement à leur pays et aux coutumes et traditions algériennes.
Le ministre s’est rendu à l’hôtel public Gourara (Timimoun), pour s’informer des différents services fournis par cet hôtel au profit des touristes qui ont choisi de passer leurs vacances de fin d’année dans le désert, et qui permet également aux voyagistes d’offrir des séjours intéressants et riche en émotions. Il a exhorté cependant les hôtels publics à améliorer constamment leurs prestations et être à la hauteur des attentes.Une manière d’augmenter le taux d’occupation et par ricochet la rentabilité.

Vérifiez également

Dubai : 4,75 millions de visiteurs en 3 mois

Au cours du premier trimestre de 2009, Dubaï a accueilli 4,75 millions de visiteurs, soit une augmentation de 2% par rapport à la même période de l'année dernière.