L'artisanat traditionnel saharien à Tamanrasset - Tourisme et Voyages
mardi , 12 novembre 2019
Accueil / Artisanat / L’artisanat traditionnel saharien à Tamanrasset

L’artisanat traditionnel saharien à Tamanrasset

Plus de 90 exposants ont pris part à la 19ème édition du Salon national de l’artisanat traditionnel saharien, organisé du 25 au 31 décembre dernier  dans la wilaya de Tamanrasset, selon la chambre locale de l’Artisanat et des Métiers (CAM).

Placée sous le signe « Identité, coexistence et ouverture », cette manifestation nationale, qu’a abrité la maison de l’Artisanat traditionnel de la capitale de l’Ahaggar, a regroupé des artisans d’une vingtaine de wilayas du pays, en plus d’artisans du Mali et du Niger, a indiqué le directeur de la CMA, Abdallah Legraoui. Le Salon a prévu divers stands dédiés à l’exposition de produits de la bijouterie traditionnelle, de tissage et couture traditionnels, de poterie, d’ébénisterie, de pâtisserie traditionnelle, de maroquinerie et de dinanderie, en plus de produits de l’école pilote de gemmologie de Tamanrasset. Le programme de cette manifestation a prévu aussi une session de formation de guides touristiques, ainsi qu’une journée d’étude aux profits d’élèves sur l’artisanat traditionnel, selon les organisateurs. 
Évoquant l’artisanat, Abdelkader Benmessaoud, ministre du tourisme et de l’artisanat, a indiqué que cette activité garantit actuellement 1 million d’emplois et que son apport au produit intérieur brut (PIB) est estimé à 334 milliards de DA. Le ministre a fait savoir, à ce propos, que 61 000 artisans ont bénéficié d’une formation et que le secteur œuvre  « à renforcer l’artisanat et à contribuer au développement économique pour atteindre une contribution de 750 milliards de dinars au PIB à l’horizon 2030 » Un programme d’information et de numérisation spécifique sera lancé dans le domaine de l’artisanat, outre la mise en place prochaine d’une base réglementation de label en collaboration avec l’Union européenne (UE). Outre leur exploitation par les artisans dans le domaine de la production et de la commercialisation, les maisons et centres de l’artisanat sont des infrastructures qui servent également à abriter des manifestions et des expositions artisanales, des journées d’études et d’information et des séminaires de formation au profit des professionnels et porteurs de projets.

Le fichier national de l’artisanat et des métiers rendu numérique depuis avril 2015 vise la modernisation et la fiabilisation les données statistiques ainsi qu’à l’assouplissement des procédures relatives à la création d’activités et d’emplois. Le taux de développement du fichier national numérique de l’artisanat et des métiers a atteint 99 % à mars 2018.