Mr Ibrahim Acar (Directeur de culture et de tourisme d’Antalya) « Nous avons plus d’Hôtels que dans toute l’Espagne» - Tourisme et Voyages
jeudi , 23 mai 2019
Accueil / Entretiens / Mr Ibrahim Acar (Directeur de culture et de tourisme d’Antalya) « Nous avons plus d’Hôtels que dans toute l’Espagne»

Mr Ibrahim Acar (Directeur de culture et de tourisme d’Antalya) « Nous avons plus d’Hôtels que dans toute l’Espagne»

Antalya est devenu la 2eme  destination privilégiée des Algériens en Turquie, sa situation géographique au bord de la méditerranée et l’ouverture d’une ligne aérienne directe ont fait que pas moins de 10.000 Algériens ont passé un séjour dans cette jolie station Balnéaire, le directeur de culture et de tourisme de la ville Mr Ibrahim Acar le confirme « On est passé de 7237  en 2017 à  11479  en 2018  cela fait une progression de 59% sur une année. Ce chiffre ne concerne que les vols directs à Antalya. Il y a plus qui viennent par Istanbul. On peut avancer sans se tromper environ 35.000  Algériens pour l’année dernière, on espère encore plus pour cette année 2019 »  Des chiffres qui en disent long sur la position d’Antalya  sur le concert touristique de la Turquie.

En effet, il faut savoir que pas moins de 14 millions de touristes étrangers et 6 millions de turcs ont visité cette ville en 2018, soit un volume de 20 millions de touristes,  ce qui lui vaut le statut de la 3eme ville la plus visitée dans le monde après Paris et Londres.

Les raisons de ce bond spectaculaire d’Antalya dans le secteur du tourisme se résument en trois parties selon le 1er responsable du tourisme dans cette ville « Il y’a  trois choses indispensables dans le tourisme,  le bon produit,  les bonnes infrastructures et hôtels, et les bonne routes. Ces trois facteurs sont présents à Antalya d’une manière suffisante et en bonne qualité» Il nous expliquera qu’il existe 1000 hôtels sous le contrôle de l’état dont  400 placés en catégorie 5 étoiles sous le contrôle du ministère du tourisme « il n’y en a pas autant dans toute l’Espagne » dit- il fièrement. On trouve également pas moins de 1200 agences de voyages et 2000 guides officiels dans différents langues. Il y a aussi 16 terrains de golf, et des centres sportifs avec pas moins de 2000 équipes de football de France, d’Angleterre, de la Russie et d’Allemagne qui font leur préparation chaque année.  La préfecture contrôle une bande de plage de 640 Km. Sur cette bande il y’a des hôtels pour tous les budgets, pour toutes les familles, du simple pensionnat de famille jusqu’aux hôtels 5 étoiles. « Ces hôtels sont sous le contrôle de l’état et obéissent tous à un rigoureux cahier de charge selon la classification. Nous sommes strictes au sujet de la satisfaction de notre clientèle  d’autant plus que nous avons affaire à une centaine de nationalités différentes. Le marché Maghrébin est présent mais les Algériens sont plus nombreux »

A la question de savoir qu’elle est la différence entre Antalya et Istanbul, Mr Ibrahim Acar  rétorque rapidement « La chaleur méditerranéenne, il y a un meilleur climat à Antalya et on se sent en famille. D’ailleurs  60% des visiteurs viennent en famille, les hôtels sont  modernes et adaptés à l’esprit familial et surtout calme. A Istanbul, malgré les sites historiques et les monuments culturelles on est vite plongés dans le rythme effréné de la capitale».

Le climat et la chaleur méditerranéenne ne sont pas les seuls facteurs de cet élan touristique à Antalya, un autre domaine  a connu une ascension fulgurante durant les cinq dernières années. Il s’agit du Tourisme médical qui a propulsé Antalya aux devant de la scène, comme l’explique Mr Acar « Il y’a une cinquantaine d’hôpitaux privés et d’état. Beaucoup de très bons médecins sont venus à la fois pour donner des cours à l’université d’Antalya et aussi pour exercer leur savoir-faire dans ces hôpitaux. Ils ont été suivis par plusieurs industriels et professionnels du secteur de la santé et aussi par les étudiants du fait de la qualité des études et du niveau de vie, plus agréable et moins cher qu’Istanbul. C’est donc tout un écosystème qui a fait que le secteur médical a connu un grand développement à Antalya. Il y a eu la 1ere transplantation de visage  à Antalya  et d’autres organes, il y a  ensuite les petites opérations pour les cheveux, les yeux, pour les dents, d’où la réputation d’Antalya pour le tourisme médical. C’est à la fois de bonne qualité et beaucoup moins chers, nous avons beaucoup de patients qui viennent de d’Allemagne, des pays bas, de la Russie »

Ainsi  le secteur du tourisme a revigoré toute la région d’Antalya, preuve en est le nombre d’habitants qui vivent directement de l’activité du tourisme « Pas moins de 250.000 personnes travaillent dans le tourisme et vivent directement de ce secteur. Mais il faut ajouter ces nombreux saisonniers qui travaillent juste durant la période estivale, ces agriculteurs, ces paysans  qui acheminent leurs produits aux grands hôtels, ces taxieurs qui activent en ville, ces chauffeurs de bus qui s’occupent du transfert des touristes. Je peux dire que  50% de la population active, gagne  indirectement  sa  vie du tourisme »affirme le premier responsable du tourisme dans cette ville qui ne rate pas la moindre occasion pour nous rappeler les chiffres d’Antalya en matière de tourisme « Nous avons 650.000 lits au total, 500.000 sous contrôle de l’état et 150.000 affectés à la municipalité. Les revenus de la Turquie ont atteint 36 milliards en 2019 dans le tourisme » pour lui, le grand avantage de la Turquie en général et Antalya en particulier, c’est la situation géographique puisqu’on peut atteindre la Russie, l’Angleterre, les pays scandinaves, le Maroc, les pays africains, les pays du moyen orient en d’autres pays par un vol direct de moins de 4 heures.

Pour finir, Mr Ibrahim Acar souhaite la bienvenue à tous les Algériens et souhaite les voir plus nombreux en 2019 « grâce aux liens historiques entre la Turquie et l’Algérie, Je me sens proche des algériens, on est comme des frères  et on sera très contents de les accueillir  à Antalya »

Vérifiez également

Mr Abdelkader Benmessaoud (Ministre du Tourisme et de l’Artisanat) « Le Tourisme, un grand enjeu économique et social »

Entretien réalisé par Abdelghani Talbi Le Ministre du tourisme et de l’Artisanat Mr Abdelkader Benmessaoud parle ...