Turkish Airlines un véritable pont aérien - Tourisme et Voyages
mardi , 23 juillet 2019
Accueil / Compagnies / Turkish Airlines un véritable pont aérien

Turkish Airlines un véritable pont aérien

La compagnie aérienne Turkish Airlines est plus que jamais offensive dans la bataille du ciel. Elle constitue indéniablement un lien entre l’Algérie et la Turquie et le premier contact avec cette destination touristique.

La Turquie, actuellement 6ème, vise le 5ème rang au classement mondial des destinations touristiques. Le tourisme en Turquie réalise une croissance supérieure à la moyenne mondiale du point de vue des revenus enregistrés mais aussi par le nombre de visiteurs, selon les statistiques de l’Organisation mondiale du tourisme.  A partir du marché algérien, il y a beaucoup de demandes pour la Turquie, pour l’omra (une période de presque 9 mois) et pour les continuations vers la Chine, l’Inde, l’Indonésie et la Malaisie. La compagnie met tout en œuvre pour offrir une expérience de voyage confortable. Avec des capacités accrues, de nouvelles lignes aériennes et des services améliorés, Turkish Airlines volera encore plus haut. Il y a de nouvelles destinations aussi intéressantes les unes que les autres, à l’image de l’ile de Denpasar, ou encore Mexico City et Cancun qui reste une des meilleures destinations touristiques du Mexique.

Une visibilité permanente

L’un des premiers principes de la Turkish Airlines est de faire de la communication pour avoir une visibilité permanente. «Vous savez dans un marché concurrentiels, même si vous êtes très fort, il faut toujours marquer sa présence et ne pas laisser de place aux concurrents», précise Isler Burçin, directeur général de la compagnie en Algérie. Les publicités ont été l’un des facteurs qui ont permis à Turkish Airlines de devenir la meilleure compagnie aérienne dans le ciel.  

«L’année 2018 a battu des records grâce aux passagers qui ont choisi de voyager avec nous. Nous avons ajouté de nouvelles réalisations à notre développement réussi au cours des 15 dernières années avec nos facteurs de charge, notre rentabilité et notre contribution à l’économie de la Turquie en 2018», a écrit dans la revue de bord Skylife Bilal Eksi, PDG de la compagnie aérienne turque.

Une progression d’année en année

Le marché algérien est l’un des plus importants de la compagnie aérienne. «Pour le moment nous avons trois vols par jour d’Alger à Istanbul et il y’a un vol quotidien de Constantine et un autre d’Oran, En tout notre compagnie compte cinq vols par jour d’Algérie en Turquie. On souhaite augmenter le nombre de liaison, dans 2 ou 3 ans, pourquoi pas, par exemple Ghardaïa, une ville commerciale et touristique, peut être quand nous allons déménager dans le nouvel aéroport et quand le nouveau terminal de l’aéroport d’Alger sera opérationnel», ajoute Isler Burçin. Selon lui, une liaison Ankara-Alger est envisageable, Certes, ce n’est pas une ville touristique comme Istanbul ou Antalya, mais c’est intéressant pour le commerce d’une part, et d’autre part, «nous avons beaucoup de travailleurs turcs qui viennent d’Ankara en Algérie».  

En 2018, il y avait une augmentation de 30% de passagers à Antalya. Il faut savoir qu’il y a une forte demande de la mi-Juin à la fin Aout et c’est plus que la capacité disponible. Les passagers à destination d’Antalya progresse chaque année et «je pense qu’on aura peut-être 40% ou 50% d’augmentation pour 2019», souligne notre interlocuteur. Il faut rappeler que la ligne saisonnière Alger-Antalya a été inaugurée en juillet 2017 opéré par un Boeing 737-800 ER (nouvelle génération). Antalya accueille plus de 40% des 36 millions de touristes qui séjournent en Turquie chaque année. Elle offre ses plages de sable et une mer cristalline aux adeptes du farniente et des plaisirs nautiques.

55 pays en moins de 3,5 heures

Pour rentabiliser ses vols et garantir un bon taux de remplissage, la compagnie a un partenariat stratégique avec les agences de voyage, notamment lors de la saison estivale. Ces dernières lui drainent de la clientèle. Autre facteur qui pèse : être en mesure d’atteindre 55 pays en moins de 3,5 heures justifie l’attrait de l’emplacement d’Istanbul. Le déplacement des flux vers les zones du Moyen‑Orient et de l’Asie‑Pacifique. Ces deux régions concentreront plus de 46 % du trafic de passagers d’ici à 2034. Dans ce contexte, la position géographique de la Turquie devient un atout stratégique. C’est la clé ; relier à partir de la Turquie les grandes villes, celles où il faut aller pour faire du business ou du tourisme, y compris l’attrait touristique du marché domestique Turc.  

La Turkish Airlines donne aussi une grande importance à une clientèleaffaire haute contribution, celle qui voyagent dans le cadre de son métier. La clientèle «affaires» est sensible à la fréquence et la disponibilité des vols (flexibilité) ainsi qu’aux heures de départ.  

Vérifiez également

Emirates Airlines signe avec China Southern

Les compagnies aériennes Emirates Airlines et China Southern Airlines ont signé un protocole d’accord visant à établir un partage de codes sur 18 ligne en Chine, au Moyen-Orient et en Afrique