Turkish Airlines présente le nouvel aéroport - Tourisme et Voyages
vendredi , 20 septembre 2019
Accueil / Actualités / Turkish Airlines présente le nouvel aéroport

Turkish Airlines présente le nouvel aéroport

Le déménagement vers le nouvel aéroport d’Istanbul est «un grand changement pour l’aviation civile turque». C’est en ces termes qu’a débuté la conférence de presse d’Isler Burcin, Directeur général Algérie de la compagnie aérienne Turkish Airlines qui a eu lieu ce mardi 2 Avril dans les locaux de la compagnie à Bâb Ezzouar.

L’objectif était de présenter cette nouvelle plate-forme aéroportuaire qui est essentielle pour le futur développement de la compagnie. Les travaux ont commencé en 2016 et l’inauguration a eu lieu en octobre dernier par le président Recep Tayyip Erdogan. Un projet qualifié par les spécialistes de l’aérien «de pharaonique, carrefour entre l’Asie et l’Europe».

La première phase terminée représente 50 % de plus que l’ancien aéroport en termes de capacités et qui «est arrivé à saturation». Il y aura une seule entrée pour les vols domestiques et internationaux.

L’un des emblèmes de l’aéroport est sa tour de contrôle en forme de tulipe, conçue par la société de design Pininfarina et haute de 96 mètres. Elle surplombera à terme six pistes et trois terminaux. Il aura 7 entrées principales dont une entièrement consacrée à la priorité business class. La compagnie aérienne va ainsi monter en gamme et améliorer la qualité de service et s’imposer finalement comme un grand compétiteur du ciel. Plus qu’un déménagement, c’est surtout Turkish Airlines qui va enfin pouvoir bénéficier d’un hub à la hauteur de ses ambitions. La compagnie aérienne turque détient déjà le record de pays couverts au monde et ses capacités en sièges vont très bientôt dépasser celle de Lufthansa, adoptant une stratégie plus mesurée, mais finalement non dissemblable à celles d’Emirates ou de Qatar Airways.

Elle deviendra ainsi un puissant concurrent pour les compagnies européennes sur les marchés reliant l’Asie et l’Europe ou l’Asie et les Amériques, Turkish Airlines va très naturellement devenir aussi la véritable bête noire des compagnies du Golfe Le nouveau aéroport aura 114 passerelles, ce qui facilitera l’embarquement et le débarquement et elle aura moins recours au bus.

De nouvelles promotions

Un aéroport qui sera classé parmi le top 3 des grands aéroports au monde. Concernant le marché algérien, Turkish Airlines veut toujours voler plus haut. Pour cette saison estivale, elle passe de 3 à 4 vols directs par semaine vers Antalya à partir du 25 juin, une région balnéaire très prisée par les Algériens pour passer leurs vacances entre amis ou en famille dans un décor de rêve et de dépaysement total.  Une promotion a été lancée à partir du 16 juin pour tout voyage via Istanbul et retour par vols direct Antalya-Alger au prix de 56 988 DA.

Un tarif promotionnel spécial ramadhan est aussi proposé à partir de 38 269 DA aller/retour avec 45 kg de franchise bagages en classe économique et 55 kg en classe affaires.

La Turkish Airlines mise sur une atmosphère différente des autres jours et l’ambiance de l’i’ftar pour attirer les touristes. Les tentes sont dressées sur presque toutes les places d’Istanbul rassemblant tout le monde et des menus spéciaux sont proposés dans de nombreux restaurants de la ville qui font appel à un large éventail de goûts. Avec l’éclairage des mosquées et de toute la ville, Istanbul possède une atmosphère complètement différente. Des activités appropriées à l’esprit de ce mois particulier.

Autre proposition : Stopover. Dans le cadre de ce programme, la compagnie offre pour les passagers en transit à Istanbul 1 nuitée gratuite dans un hôtel 4 étoiles pour la classe économique et 2 nuitées dans un hôtel 5 étoiles pour la classe affaires.

Vérifiez également

Les tarifs des hôtels fixés selon l’offre et la demande

Le ministre du Tourisme et de l'Artisanat, Abdelkader Benmessaoud a indiqué, à Ain Témouchent, que "les tarifs des prestations hôtelières sont fixés selon le principe de l'offre et de la demande", ajoutant que "le facteur de la compétitivité a contribué dans la baisse des prix ces deux dernières années".