La Tunisie accorde une grande importance au marché Algérien - Tourisme et Voyages
lundi , 19 août 2019
Accueil / Actualités / La Tunisie accorde une grande importance au marché Algérien

La Tunisie accorde une grande importance au marché Algérien

Dans une déclaration aux médias tunisiens, le Ministre du Tourisme et de l’Artisanat tunisien, René Trabelsi, a fait le point sur situation du tourisme réceptif et les différents marchés de la région.

Pour lui, le marché russe compte parmi les plus rentables «  La totalité des touristes russes logent dans des hôtels, contrairement à d’autres marchés qui ne sont pas aussi rentables, tel que le marché algérien, qui s’apparente plus à du tourisme interne » Il affirme qu’une « Grande partie des Algériens qui viennent en Tunisie choisissent de séjourner dans des résidences privées, ou chez des proches »cela dit, « le marché algérien a l’avantage d’être un marché constant, qui ne dépend pas de la saison estivale, et qui peut être pour le loisir, le shopping, ou encore du tourisme médical »

Les marchés français, allemand, et britannique présentent également des signes de rétablissement  « Les tours opérateurs étrangers misent sur la Tunisie, comme TUI et Thomas Cook, et reçoivent de plus en plus de réservations. Certains tour-opérateurs comptent affréter plus d’avions pour le transports des touristes ».

La Tunisie est la première destination de vacances des Algériens qui s’y rendent généralement  l’été en famille. La proximité géographique, l’absence de visas et la possibilité d’y aller par voie terrestre (voitures ou bus des agences de tourisme) sont autant d’arguments qui encouragent les Algériens à visiter ce pays. Il y a aussi le marketing fait tout au long de l’année par l’Office national de tourisme Tunisien (ONTT) qui est d’ailleurs présent dans la majorité des salons touristiques organisés à Alger dont l’incontournable SITEV.

Le marché algérien est ainsi de la plus haute importance pour la Tunisie; Même dans les périodes troubles de ce pays, les Algériens n’ont pas déserté cette destination.

Un constat reconnu et mis en évidence par les tunisiens eux-mêmes. Les élégances de voyages des deux pays se rencontrent régulièrement pour étudier la possibilité de mettre sur le marché des produits attrayants et compétitifs.

Vérifiez également

Le Ministre plaide pour la décentralisation des activités touristiques

Abdelkader Benmessaoud, ministre du Tourisme et de l'Artisanat, a plaidé, jeudi dernier pour la concrétisation des mesures relatives à la décentralisation du secteur, notamment en ce qui concerne l'octroi d'autorisations d'exploitation