L'hôtel Mazafran réceptionné après une rénovation complète - Tourisme et Voyages
vendredi , 20 septembre 2019
Accueil / Actualités / L’hôtel Mazafran réceptionné après une rénovation complète

L’hôtel Mazafran réceptionné après une rénovation complète

L’hôtel Mazafran (complexe touristique de Zéralda/EGT Zéralda) a été réceptionné jeudi dernier après une vaste opération de rénovation en présence d’Abdelkader Benmessaoud, ministre du Tourisme et de l’Artisanat et Lazhar Bounafaa, PDG du groupe HTT (Hôtellerie, Tourisme, Thermalisme).

Il veut offrir aux vacanciers un cadre idéal pour passer un séjour mémorable. Les chambres ont été mises aux standards internationaux. Elles sont plus spacieuses et confortables, réparties en différents blocs dont la moitié ont une vue très belle sur la mer méditerranée qui invite à l’évasion et à la baignade. Elles sont équipées de salle de bain, de climatisation, TV satellite, espace bureau, mini bar ainsi que téléphone et wifi. Le Wifi est devenu l’un des principaux critères de choix d’un hôtel pour les voyageurs. L’hôtel possède 446 chambres et suites mais le complexe propose aussi des résidences et des bungalows qui répondent aux attentes d’un segment de la clientèle.

Au-delà de la rénovation, le pari est de relancer l’hôtellerie publique, qui a souffert à tort ou à raison d’une mauvaise image due aux prestations qui ne répondent pas aux normes internationales et de la cherté des séjours par rapport aux autres destinations. Pour donner un coup d’accélérateur aux réservations et promouvoir la nouvelle image de l’hôtel, une formule spéciale réouverture a été proposée : chambre single en demi-pension (8000 DA/nuitée), chambre double en demi-pension (10 000 DA/nuitée), Suite junior en demi-pension (14 000 DA/nuitée) et suite senior en demi-pension (18 500 DA/nuitée/ 4 personnes). 

Les enfants moins de 5 ans bénéficient de la gratuité et les enfants moins de 12 ans de 50 % de réduction. Cette stratégie tarifaire vise sans le moindre doute à encourager les familles à venir planter leur décor de vacances à Zéralda. Côté gastronomie, l’hôtel propose un menu amélioré et un passage à la formule buffet. Cela permet aux clients de choisir selon leurs envies et leurs préférences. De même, au lieu d’imposer un menu unique, il est proposé un vaste choix de mets préparés avec des ingrédients frais et d’excellente qualité. Il y a aussi la piscine en plein air avec variétés de boissons, sandwichs et pâtisserie et glaces.

La piscine à l’air libre est un élément de forte attraction et donne en outre du prestige à la structure touristique.

Le ministre a été très satisfait dans l’ensemble du rythme de la rénovation malgré les nombreuses contraintes rencontrées. Il a mis en exergue dans ses déclarations à la presse la nécessité de mettre en valeur nos structures et nos potentialités et de combattre le « scepticisme ambiant » mais aussi de cesser de nous dévaloriser par rapport à d’autres nations. Cependant pour mieux faire connaître nos produits, il faut aller au-delà des simples communiqués de presse et des déclarations réduites à leur simple portée politique. Il faut utiliser tous les canaux de communication : la presse écrite, les magazines, la télévision et la radio mais aussi les supports modernes comme les réseaux sociaux. On fait beaucoup de choses, mais on ne le fait pas savoir. La destination Algérie et l’hôtellerie en particulier ont besoin d’un travail de communication. La rénovation est un moyen qui permet de favoriser le saut qualitatif attendu et de se lancer dans la croissance une fois ces opérations terminées.

Vérifiez également

Les tarifs des hôtels fixés selon l’offre et la demande

Le ministre du Tourisme et de l'Artisanat, Abdelkader Benmessaoud a indiqué, à Ain Témouchent, que "les tarifs des prestations hôtelières sont fixés selon le principe de l'offre et de la demande", ajoutant que "le facteur de la compétitivité a contribué dans la baisse des prix ces deux dernières années".