Affluence record des touristes nationaux dans la région de Ghardaïa

Les sites touristiques dispersés à travers la wilaya de Ghardaïa ont connu en cette fin d’année une affluence des touristes nationaux à la recherche de climat de quiétude qui règne dans cette région réputée pour son patrimoine naturel, architectural, et culturel.

 

Plus de trois mille touristes nationaux ont rallié durant la fin du mois de décembre la vallée du M’Zab, la région de Seb Seb, El Menéa et la station thermale de Zelfana (70 km sud/est de Ghardaïa), selon les services du tourisme. Ce regain d’intérêt pour la destination du pôle touristique de Ghardaïa est favorisé par le climat de quiétude qui règne dans cette région réputée pour son patrimoine naturel, architectural, et culturel dont une grande partie est classé par l’UNESCO depuis 1982 comme patrimoine mondiale ainsi que par l’existence de jardins palmeraies abritant des lieux d’hébergement et maisons traditionnelles très prisées par les touristes notamment, a-t-on   souligné. Cette dynamique du tourisme interne et le flux des touristes nationaux durant cette période de vacance ont permis d’atténuer le ralentissement du secteur du tourisme et de l’artisanat touché par l’effet de la conjoncture mondiale difficile et l’absence de touristes étrangers, a indiqué Abdelkader Benkhelifa , gérant d’un complexe hôtelier à Ghardaïa.  « On assiste cette année à un phénomène exceptionnel par ce flux des touristes algériens en famille durant cette période de vacances scolaires vers la région de Ghardaïa » a indiqué pour sa part le gérant d’un Hôtel, Hadj Lakhdar.

Insistant sur le rôle du tourisme interne dans la dynamique du développement de l’économie locale, ce gérant a affirmé dans une déclaration à l’APS que   « Le tourisme interne constitue pour les opérateurs du tourisme du sud algérien une bouffée d’oxygène, ce marché touristique a un effet compensateur pour combler le déficit de la clientèle étrangère et améliorer le chiffre d’affaire du secteur du tourisme et de l’artisanat », a-t-il ajouté.   « L’activité touristique dans cette région connaît actuellement une embellie sur le nombre de touristes nationaux qui s’est manifesté en absence d’un flux touristique étranger touché par la crise économique mondiale et également par les conditions climatiques qui sévissent en Europe empêchant ainsi le déplacement en Algérie » a estimé de son côté un opérateur du tourisme à Ghardaïa.