Berlin l’attraction européenne

Berlin est considéré comme la plus en vogue et la plus branchée du continent, elle est attractive aux yeux des 15 millions de visiteurs qui, chaque année viennent en pèlerinage sur des lieux empreints d’histoire.  C’est une ville-monde où se croisent 190 nationalités, elle foisonne toutes les tendances  à commencer par l’art plastique, le cinéma, mais aussi de l’architecture, de la musique, du théâtre, de la danse et du street art… on aime sortir de jour comme de nuit et beaucoup pensent que Berlin est  l’équivalent du New York des années 1960-1970… En voici les endroits à ne pas rater.

Alexanderplatz

Alexanderplatz est à l’origine un marché aux bestiaux, puis aux laines. La place  a été baptisée en 1805 à l’occasion de la visite du tsar Alexander Ier au monarque prussien, elle s’est transformé en ruine durant la seconde Guerre mondiale, mais elle a repris son apparence d’immense place  cernée de barres et de tours.

Checkpoint Charlie

C’est quasiment  l’unique lieu de passage entre Berlin Ouest et Berlin Est au temps de la division de la ville. Après la chute du Mur, il fut démantelé mais, à la demande générale, un poste de contrôle fut réaménagé, souvenir de ce lieu chargé de symboles. Aujourd’hui, on y trouve deux immenses portraits, celui d’un soldat russe, tourné vers l’Ouest, et celui d’un de ses homologues américains qui regarde vers l’Est.

Église du Souvenir

Surnommée par les Berlinois « la dent creuse », cette église construite entre 1891 et 1895 en l’honneur de l’empereur Guillaume Ier. Partiellement détruite pendant la seconde guerre mondiale, elle fut conservée en l’état et complétée par une seconde église, surnommée « le Poudrier», dont la structure est composée de 20 000 blocs.

Porte de Brandebourg

C’est le symbole de la Réunification allemande, la porte de Brandebourg a été construite entre 1788 et 1791 pour Frédéric-Guillaume II de Prusse, elle rappelle le Propylée de l’Acropole d’Athènes. En 1793, la porte de Brandebourg est couronnée du quadrige, représentant la Victoire sur un char tiré par quatre chevaux. Ce quadrige fut emporté par Napoléon pour l’installer à Paris mais à la fin du Premier Empire, il est réinstallé à Berlin et agrémenté de l’aigle prussien.

Île des Musées 

Inscrite en 1999 au Patrimoine mondial de l’Unesco, l’ile des Musées est un ensemble de cinq musées renouant avec la prestigieuse tradition culturelle de la capitale allemande. En effet, le site de l’île des Musées abritait auparavant la quasi-totalité des musées de Berlin, avant d’être détruit partiellement en 1945.

Unter den Linden

Unter den Linden (“sous les tilleuls”) est un peu considéré comme les Champs-Elysées berlinois. Certes,  il y a beaucoup moins de magasins et plus d’édifices historiques que sur l’avenue parisienne, mais il est aussi beau et attractif.  on y trouve notamment l’hôtel Adlon, le musée Guggenheim, l’université Humboldt et la Neue Wache. Le boulevard débute au pied de la porte de Brandebourg, et se déploie vers l’est en direction d’Alexanderplatz.

Friedrichshain

Friedrichshain est un des quartiers populaires de Berlin Est. sa population modeste est remplacée par une jeunesse branchée notamment sur la Karl-Marx-Allee, la célèbre avenue de Friedrichshain, bordée sur plus d’un km d’immeubles monumentaux d’architecture stalinienne, dont deux établissements remarquables : le Kino International et le Café Moskau.

Château de Charlottenburg  

C’est à la fin du XVIIe siècle que Frédéric III fit construire  un palais d’été pour Sophie-Charlotte de Hanovre. Devenu roi de Prusse et rebaptisé Frédéric Ier, il fit agrandir le château qui prit le nom de château de Charlottenburg à la mort de son épouse. Le palais baroque visible aujourd’hui est une reconstruction à l’identique réalisée après 1945. On peut y visiter les luxueux appartements de Frédéric le Grand et Frédéric-Guillaume II.

Potsdamer Platz

La Postdamer Platz était un no man’s land entre Berlin Est et Berlin Ouest. Trois ensembles de verre et d’acier ont été bâtis : la tour de la Deutsche Bank, la tour Kollhoff de Daimler-Benz et le Sony Center. La Postdamer Platz est devenu un haut lieu touristique grâce à ses nombreux centres commerciaux, cinémas, bars et restaurants…

Reichstag

Achevé en 1894, partiellement détruit durant la guerre mondiale, et renové en 1995 par Christo, le Reichstag est un bâtiment de style de la haute renaissance italienne.   La coupole de verre est l’œuvre de Sir Norman Foster, on y trouve une galerie-promenade hélicoïdale permettant d’atteindre son sommet offrant une vue panoramique sur la Chancellerie, le Tiergarten, et  la porte de Brandenbourg.