Changement à la tête de l’ONAT

Un changement vient d’être opéré à la direction générale de l’ONAT par Abdelkader Benmessaoud,  ministre du Tourisme et de l’Artisanat.

En effet, Noureddine Ahmed Sid qui occupait le poste de directeur central au ministère du tourisme et de l’Artisanat, succède à Mohamed-Cherif Selatnia. Ce dernier  est nommé DG de l’Entreprise de gestion  touristique (EGT) d’Annaba et il aura comme principale mission le suivi et l’accélération du rythme de la rénovation et de la modernisation des infrastructures hôtelières dont l’hôtel international Seybouse.

L’ONAT a 33 agences dans 26 villes sur tout le territoire national rénovées et qui ont les agréments des compagnies aériennes. L’ONAT a ouvert plusieurs chantiers ces dernières années : rénovation des agences, formation du personnel, conception de nouveaux produits et rajeunissement de la flotte pour aller à la conquête de nouveaux marchés. De nouveaux villages touristiques sont programmés à Timimoun (958 lits), Béchar (Taghit/160 lits) et Souk El Tenine (Béjaïa/ 300 lits) ainsi que l’acquisition de terrains et la réalisation d’autres villages touristiques sahariens et balnéaires pour atteindre 1562 lits.

L’entreprise a initié pour les amoureux du tourisme du Sud algérien des visites de découverte dans les régions de Djanet, Tassili N’ajjer, Tamanrasset et le Hoggar, Timimoun, les palmeraies de la Saoura, Ghardaïa et la vallée du M’zab, Biskra, “la reine des Zibans” et la destination Bou Saâda, la “cité du bonheur” qui a inspiré le peintre Nasr Eddine Dinet dans ses nombreux tableaux.
Chaque programme est de 4 à 7 jours selon les souhaits de chaque client de l’Onat qui bénéficie d’une réduction de 50% sur les billets d’avion à destination du Grand Sud.
Pour les adeptes du tourisme thermal, l’Onat propose aussi des offres à travers différentes sources dans les régions de GuelmaSétif, Zelfana, Mascara et Saïda, selon un programme qui inclut des traitements thermaux et des excursions dans les zones environnantes. Il y a aussi le tourisme balnéaire qui a toujours la cote. Durant la saison estivale, la majorité des complexes touristiques sont saturés, alors l’entreprise a eu l’idée de proposer une nouvelle formule de vacances : la location de bungalows, d’appartements et de studios pour les mettre à la disposition de la clientèle nationale parce qu’il y a d’un côté une demande importante concernant la famille algérienne qui a ses spécificités : elle évite les complexes touristiques à cause de la cherté et l’indisponibilité des chambres et d’un autre côté, elle préfère passer des vacances en groupe