Coronavirus : 1,2 milliard de passagers en moins entre janvier et septembre 2020

Selon l’organisation de l’aviation civile internationale (OACI), la pandémie du coronavirus pourrait réduire de 1,2 milliard le nombre de passagers dans le ciel d’ici à septembre, comparé à une année traditionnelle. « L’Europe et l’Asie-Pacifique seront les régions les plus durement touchées, suivies de l’Amérique du Nord. La réduction la plus importante du nombre de passagers devrait se situer en Europe, surtout pendant la saison haute en été, suivie par l’Asie-Pacifique » annonce l’OACI dans un communiqué parvenu à notre rédaction.

La capacité des compagnies aériennes fortement réduite entraînerait une baisse de leurs revenus de 160 à 253 milliards de dollars au cours des neuf premiers mois de l’année( de janvier à septembre 2020)

De son côté, l’Association du transport aérien international (IATA), qui représente quelque 290 compagnies aériennes assurant 82% du trafic aérien mondial, anticipe une perte globale de 314 milliards de dollars sur l’année 2020 pour les transporteurs.