Coronavirus : Boeing envisage de réduire ses effectifs de 10 %

Devant la crise que traverse le secteur aérien à cause de la pandémie de Covid-19, et suite à l’annulation des commandes par les compagnies, Boeing envisage de réduire ses effectifs de 10 %.

Cela passe par la suppression de 160.000 emploisvia des départs anticipés à la retraite ou des licenciements. Un scénario idéal pour réduire les couts du constructeur américain. La branche Avions commerciaux serait la principale visée, elle passera par des départs anticipés à la retraite et des départs volontaires.

Il faut dire que depuis le 8 avril, Boeing ne produit plus aucun avion commercial : l’activité de la FAL de North Charleston en Caroline du Sud, dédiée à la production des 787 Dreamliner, a été suspendue au moins pour deux semaines.  Les lignes d’assemblage des gros-porteurs 767, 777 et 787 à Everett, depuis le 25 mars 2020, et celles des 737 à Renton, depuis le début janvier.

Enfin, les 30.000 employés de dans l’Etat de Washington, mis en congé payés, devront, dès leur retour, choisir entre les congés supplémentaires, des jours de maladie, ou le chômage. Des scénarios qui vont permettre à Boeing d’arriver à son plan social de 10 %, de réductions d’effectifs pendant la crise.