Coronavirus : Des hôtels pour héberger médecins et personnels soignants

Pour lutter contre le coronavirus, plusieurs structures hôtelières ont accueilli les Algériens revenus d’un voyage à l’étranger pour 14 jours de confinement.

Une forme de solidarité pour arrêter la propagation de ce virus qui défie les citoyens du monde mais aussi la communauté scientifique à la recherche d’un remède ou d’un vaccin. Une maladie redoutable qui a donné un coup d’arrêt à l’évolution du tourisme mondial et national.   

Dans ce contexte, le groupe Hôtellerie, Tourisme et Thermalisme (HTT) s’est pleinement engagé dans cette bataille sanitaire visant en priorité  à prévenir et réduire les facteurs de transmission des infections.  On peut citer le complexe des Andalouses à Oran qui a reçu plus de 600 personnes  et qui fonctionne normalement comme l’explique son directeur général Mr Hacène Bahlouli, «ça marche très bien. Tout fonctionne normalement : 40 personnes travaillent directement avec eux, ils sont équipés comme les médecins. La logistique est bien organisée !  Et la restauration se fait à travers des livraisons (catering) et les emballages sont laissés au pas de porte »

D’autres hôtels  ont contribué à cette solidarité en accueillant des médecins et le personnel soignant. C’est l’exemple de l’hôtel Lamaraz Art Kouba qui a été désinfecté dès l’apparition de la maladie en Chine en faisant appel à une société spécialisée dans la décontamination des hôpitaux.  La semaine dernière, l’hôtel a été proposé aux autorités locales (Wilaya d’Alger) pour héberger des médecins et le personnel soignant pour au moins deux raisons  ils ont un problème de transport du à l’arrêt des transports en commun, y compris les taxis et c’est une solution pour qu’ils puissent rester au centre d’Alger et se déplacer plus facilement. En plus,les médecins et les infirmiers sont une source de contamination pour leurs familles. Autant les regrouper dans un endroit bien précis.