Coronavirus : Flybe cesse ses activités

Comme il fallait s’attendre, la crise sanitaire qui touche le monde entier a donné un sérieux coup de frein à l’activité aérienne. Les compagnies aériennes, les plus fragiles d’entre elles commencent déjà à déposer leur bilan. C’est le cas de la compagnie aérienne régionale britannique Flybe qui a annoncé, le 5 mars dernier, avoir cessé ses activités “avec effet immédiat”, à court de liquidités et incapable de faire face à l’épidémie de nouveau coronavirus qui a mis un frein brutal au trafic aérien dans le monde. 

Flybe, emploie plus de 2000 personnes, transporte environ 8 millions de passagers par an vers 170 destinations européennes.  

Pour rappel, les aéroports ont aussi ressenti les effets du coronavirus suite à la chute de la demande et des réservations, l’annulation de billets et la reconfiguration de l’offre de sièges par les compagnies aériennes. En réalité, l’impact sur les aéroports est double : effet sur les revenues aéroportuaires, c’est-à-dire tout ce que les compagnies aériennes paient pour les services (redevances) et un impact sur les recettes extra- aéronautique générées par les commerces et les parkings.