Coronavirus : La South African Airways, 1ere victime

Abandonnant définitivement tout sauvetage de la compagnie nationale South African Airways (SAA), le gouvernement sud-africain a annoncé  qu’il allait recréer une nouvelle compagnie aérienne nationale.

Dans un communiqué émanant du Ministère des entreprises publique, on annonce la constitution d’une nouvelle compagnie restructurée qui sera le nouvel étendard de l’Afrique du Sud «Les parties prenantes se sont mises d’accord sur une vision et une stratégie à long terme en vue de créer une nouvelle compagnie aérienne dynamique qui aura à la fois des actionnaires publiques et des actionnaires privés ».

Lourdement endettée et récemment placée en redressement, SAA n’a enregistré aucun bénéfice depuis 2011 et ne survit depuis des années que sous perfusion permanente d’argent public. L’arrêt quasi-total du trafic aérien mondial, causé par la crise sanitaire actuelle, a rendu encore plus aléatoire la survie de SAA, qui emploie 5.200 salariés. Le mois dernier, le gouvernement a refusé de verser une énième aide d’urgence de 10 milliards de rands (500 millions d’euros) à la compagnie, la condamnant à la faillite.  «L’ancienne SAA est morte, cela ne fait aucun doute», a déclaré le ministre des Entreprises publiques.