Coronavirus : Les Etats au secours des compagnies aériennes

International Airlines Group (IAG) a confirmé que ses filiales Iberia et Vueling ont signé des accords de financement pour obtenir des prêts d’une valeur de 1,1 milliard d’euros.

L’opération est conditionnée aux prêts accordés par la banque publique espagnole Instituto de Crédito Oficial, Iberia empruntant 750 millions d’euros et Vueling 260 millions d’euros. Les prêts amortissables sur cinq ans pourront être remboursés à tout moment et ont été mis en place «dans le cadre juridique mis en place par le gouvernement espagnol pour atténuer l’impact économique de l’épidémie de Covid-19». IAG a également confirmé que les accords «contiennent un certain nombre d’engagements non financiers pour protéger la position des banques, y compris des restrictions en amont de la trésorerie pour le reste des sociétés IAG», de sorte que les fonds ne seront pas accessibles à British Airways.

Du fait de la crise actuelle à laquelle est confrontée l’industrie aéronautique, un certain nombre de grandes compagnies aériennes du monde entier ont été forcées de demander des renflouements par l’État pour traverser la tempête.

Air France-KLM a obtenu un prêt de 7 milliards d’euros de la part de l’Etat français qui vient d’être autorisé par Bruxelles.