Coronavirus : L’IATA revoit à la hausse ses prévisions

L’IATA a revu à la hausse les pertes en 2020 pour le transport aérien en Europe comme en Afrique, en raison de la pandémie de Covid-19.

L’Association du transport aérien international qui représente quelque 290 compagnies aériennes assurant 82% du trafic aérien mondial, a publié une nouvelle analyse selon laquelle « La perte de revenus potentielle des transporteurs en Europe en 2020 est passée à 89 milliards de dollars, et que la demande de passagers (mesurée en passagers-kilomètres payants) devrait être de 55%inférieure aux niveaux de 2019. Une forte augmentation par rapport à la 1ere étude « Nous estimons que l’effondrement actuel de 90% du trafic aérien met en danger environ 6,7 millions d’emplois et pourrait entraîner un impact négatif sur le PIB de 452 milliards de dollars en Europe »

La nouvelle analyse de l’IATA se fonde sur « un scénario de restrictions sévères aux voyages d’une durée de trois mois, avec une levée progressive des restrictions sur les marchés intérieurs, suivie de voyages régionaux et intercontinentaux ».