Coronavirus : Un défi sans précédent pour le tourisme selon l’OMT

En pleine crise sanitaire du coronavirus qui n’a épargné aucune région du monde et qui a fortement impacté le développement touristique, l’Organisation mondiale du Tourisme (OMT) tente d’envoyer des signaux positifs ou du moins une dose d’optimisme.

Le secrétaire général de l’OMT, Mr Zurab Pololikashvili a qualifié dans un de ses récents messages cette pandémie de défi sans précédent. « Le virus de la COVID-19 ne connaît pas de frontières et, comme on l’a vu ces derniers jours, personne n’est à l’abri, la situation ne cesse d’évoluer, ce qui fait que les prédictions, les messages d’espoir autant que les messages alarmistes, perdent rapidement leur sens. C’est particulièrement vrai pour le tourisme. Notre secteur a été le secteur le plus durement frappé par cette crise. Et nous ne pouvons pas encore prendre la mesure de ce qu’en sera l’impact total».

Pour le premier responsable du tourisme mondial, le tourisme n’a pas dit son dernier mot « A mesure que le secteur retrouvera le chemin de la croissance, nous devrons veiller à ce que ses retombées profitent à l’ensemble de la société, en particulier à ceux qui en ont le plus besoin. Il y a deux semaines, nous avons institué le comité de crise pour le tourisme mondial. Il reçoit un appui de haut niveau de tout le secteur. Il compte aussi parmi ses membres des institutions des Nations Unies et je me félicite de cette collaboration pour limiter à un minimum l’impact de cette crise sur nos vies et nos moyens d’existence».

Des recommandations pour le redressement ont été publiées et diffusées auprès des membres, dans tout le secteur du tourisme et auprès du grand public. «Je veux croire que ces recommandations seront utiles pour guider le tourisme au cours des semaines et des mois difficiles qui nous attendent. Nous invitons les gouvernements à les inclure dans leurs plans d’action. De la sorte, le tourisme pourra être un moteur du redressement, comme il l’a été tant de fois par le passés», conclut-il.