Destination Algérie : Le gouvernement dévoile son plan

Le plan d’action du gouvernement qui a été présenté ce mardi 11 février devant les membres de l’Assemblée populaire nationale (APN) consacre un petit chapitre à l’industrie touristique.

Dans le document en question , il est écrit «En matière de promotion du tourisme, le  gouvernement a pour objectif de mettre en œuvre un Plan destination Algérie qui s’appuiera principalement sur le soutien de l’action des agences de voyage d’une part et la facilitation des procédures de visas au profit des touristes étrangers, d’autre part» Dans ce contexte, «le recours aux formules incitatives de voyages via des vols charters sera encouragé afin de renforcer l’attractivité touristique nationale tout en  s’appuyant sur l’apport de nos représentations diplomatiques et consulaires à l’étranger».

Par ailleurs, le gouvernement favorisera l’émergence de pôles d’excellence dans le domaine touristique répondant aux normes et standards internationaux, notamment de nature culturelle, cultuelle et au niveau des régions  du Sud, au regard des potentialités nationales dans ce domaine. Le gouvernement compte accompagner ses efforts dans le domaine du tourisme par la promotion des activités artisanales afin de les ériger en une véritable industrie.   

Selon les spécialistes et experts du développement touristique, le tourisme n’est pas une équation que le ministre en charge du secteur peut résoudre tout seul.

Hacène Mermouri revient à la tête du secteur du Tourisme et de l’Artisanat, après avoir occupé ce poste pendant la période 2017-2018. Il faut que son entourage s’implique également. Il y a eu cette fois-ci une promesse du président de la République dans son discours d’investiture. Si le gouvernement actuel estime que le tourisme est une réelle priorité, il faut mettre les moyens, notamment par l’instauration de mécanismes qui puissent faire du visa algérien un visa facile à obtenir et pas vraiment cher. L’essentiel du chiffre d’affaires des agences algériennes réside dans la billetterie, c’est-à-dire la vente de titres de transport aérien et maritime, la réservation d’hôtels et la location de véhicules. En outre, la majorité des agences gravite autour du produit Omra. Il y a en effet une forte demande alors que l’objectif du gouvernement est la relance de la destination Algérie. Et pour atteindre ce but, il faut tout simplement renverser la tendance en faisant plus de réceptif que d’émission, être plus motivé et avoir de la perspective.