Hôtel Tahat, la Khoumaissa de Tamanrasset

Blotti à l’orée de la ville de Tamanrasset sur une parcelle de 27.719,66 m², L’hôtel Tahat a été construit au début des années 70 par l’architecte Pouillon et mis en exploitation en 1978.

L’aspect architectural de l’hôtel Tahat est exceptionnel, Le projet est implanté en diagonale, légèrement en biais par rapport à l’environnement immédiat. Le plan d’ensemble très composé s’inspire d’un bijou très apprécié dans la culture Touareg, en l’occurrence la « Khoumaissa ». L’hôtel Tahat est conçu comme une petite ville (superposition de 10 volumes pleins sur 5 volumes vides) avec une place principale regroupant les activités les plus animées : le restaurant, le bar, le hammam, et la discothèque. Cette place s’organise autour d’une piscine (réalisée puis enterrée suite à des problèmes techniques).

Les «ruelles » intérieures distribuent des groupes de chambres et l’ensemble des groupes est rythmé par des patios. La distribution se fait autour des patios, couronnés par de tours qui ponctuent la composition de l’hôtel.

Les patios sont issus d’un système tramé général, une sorte de plan dit “en grille », (dont le modèle le plus célèbre est l’Escorial) qui les intègre dès le départ.

La périphérie de l’hôtel forme un mur d’enceinte à redent qui délimite l’ensemble et évoque les racines les plus lointaines de l’architecture (les palais mésopotamiens, les ensembles funéraires égyptiens comme celui du djesir).

Une destination incontournable

Les formes géométriques à la fois épurées et complexes font la beauté de cet hôtel. Inauguré en 1978 par le défunt président Houari Boumediene, il a joué un très grand rôle dans le développement de toute la région du grand sud Algérien, il est devenu un joyau de la capitale du Sud et un lieu incontournable pour les touristes, qu’ils soient étrangers ou locaux.

Ainsi on constate une alternance de volumes pleins et de volumes vides sur le plan topologique avec :

1. un patio (Carré vide) entouré

2. d’une « épaisseur » de chambres (carré plein) entouré

3. d’une « épaisseur » : Couloir (carré vide dynamique) entouré

4. d’une « épaisseur » de chambres (carré plein). 

Les chambres s’ouvrent sur des patios plus intimes entièrement fermés et plantés ou sur des jardins. L’espace vert est dans ce projet très présent (patios, jardins). Quant à la signature de Pouillon, toute aussi recherchée puisque la base en est classique (Verticalité et alignement des ouvertures), elle est « enrichie » d’effets pittoresques.

Et un lieu très prisé par les touristes

En conclusion, l’hôtel Tahat se présente sous la forme d’un plan en grille (structure tramée), qui révèle une composition basée sur un module simple : le carré (en plan) ou le cube (en volume). L’analyse morphologique de ce projet montre au-delà de la multiplication du module, comment Fernand Pouillon a joué sur les subtilités topologiques des espaces en faisant des superpositions (patio : volume vide couronné d’une tour : volume plein pyramidal), des inclusions, des chevauchements, des anacrouses qui prouvent la sophistication de son architecture.

Un établissement relooké

En 2018, l’hôtel, dans son ensemble, a bénéficié d’un programme de réhabilitation et de modernisation, ce qui lui a permis de réaménager entièrement les chambres et cela avec une touche de modernité avérée, d’assurer un apport en fonctionnalités et en équipements et enfin de réaliser un aménagement extérieur complet de l’assiette de l’hôtel. La réhabilitation, comme nous l’a expliqué le directeur de l’EGT Tamanrasset a prévu de nouvelles réalisations : une piscine qui n’existait pas à Tamanrasset, un SPA, salle de sport et une salle de conférence. Il y a une demande de séminaristes pour joindre l’utile à l’agréable, travailler et faire du tourisme. En plus des travaux de réhabilitation des espaces, l’entreprise a également été chargée de toute la décoration de l’hôtel, conçue en pensant à l’équilibre entre confort, durabilité et design de tous les matériaux, du mobilier aux tissus, sans oublier le défi qui doit faire d’un hôtel, un espace de rencontres de cultures. A travers la modernisation, il est visé de donner plus de couleurs au tourisme domestique et dans un deuxième mouvement attirer les touristes étrangers.

Fiche Technique
Surface totale : 24 982.01 m2
Surface bâtie : 9 036.00 m2
Hébergement
112 chambres et 17 suites Rez-de-chaussée en forme de *W*
Nombre de lit : 160 lits
Réception
Hall, salon 20 personnes
Direction
Un niveau, 11 bureaux, 01 salle d’archives, sanitaire
Restauration
Cafeteria Bar 60 places avec espace VIP 20 personnes
Restaurant 90 couvert annexé à la cuisine centrale
Autres
Salle Polyvalente : 160 personnes
Hammam SPA : 30 personnes
Salle de sport : 20 personnes

One thought on “Hôtel Tahat, la Khoumaissa de Tamanrasset

Comments are closed.