La course au luxe et au confort

Les prestations des compagnies aériennes sur des vols longs courriers sont impressionnantes.  Enregistrement prioritaire, accès au salon, service de restauration à la carte, système de divertissement vidéo à la demande intégré au siège, les passagers sont aux petits soins.

Depuis l’arrivée à l’aéroport jusqu’à la descente de l’avion, les compagnies aériennes proposent à leurs passagers de vivre une expérience singulière entre plaisir, raffinement et détente. Elles bousculent les codes du service d’exception afin d’offrir une expérience de voyage unique et sur-mesure à une clientèle sensible aux moindres détails. En First Class sur ses vols long-courriers, Lufthansa propose une offre de restauration digne des plus grands restaurants. Emirates a présenté les nouvelles cabines de sa flotte de Boeing 777, totalement repensées, dont les très attendues suites privées en première classe. La nouvelle première classe d’Emirates fait référence à la philosophie du design de la Mercedes Classe S, faisant le pont entre deux marques mondialement reconnues pour leurs qualités en matière de luxe et conforts.

Innovation en plein ciel

La compagnie s’est inspirée de l’intérieur des voitures de sport dans l’aménagement de sa suite privée, tels que l’assise en cuir souple, la technologie de pointe des tableaux de commande ou l’éclairage d’ambiance. L’expérience de vol se prolonge même au sol puisqu’Emirates et Mercedes-Benz ont récemment étendu leur partenariat avec une flotte de berlines Classe-S qui assure le service gratuit de voiture avec chauffeur. Les passagers de Première Classe au départ ou à destination des Emirats Arabes Unis pourront ainsi profiter de transferts directs en Mercedes Classe-S. Les sièges en cuir souple s’inclinent à 180° pour se transformer en un véritable lit et peuvent être placés dans une position « gravité zéro» inspirée de la Nasa qui donne un sentiment inégalé de relaxation et d’apesanteur. Les vastes suites sont en outre suffisamment spacieuses pour que les passagers puissent s’y changer en toute intimité, même en position lit.  

Des hublots virtuels

Afin que tous les clients de Première Classe aient une vue sur l’extérieur, Emirates inaugure les premiers hublots virtuels pour les suites situées au niveau de l’allée. Ces fenêtres plus vraies que nature présentent la vue de l’extérieur, projetée par une technologie de captation en temps réel, une première pour une compagnie aérienne. Dans les autres suites, des jumelles sont mises à la disposition des clients qui voudraient explorer le ciel par leur hublot.

Les standards internationaux redéfinis

La compagnie aérienne Qatar Airways lance une nouvelle gamme de kits bien-être signés BRIC pour passagers dans ses cabines First Class et Business Class. Elle a récolté six récompenses dans le classement annuel de TripAdvisor, dont celle de deuxième meilleure compagnie au monde.

Salam Al Shawa, vice-président directeur du marketing et des communications d’entreprise de Qatar Airways, a déclaré dans un communiqué : «Notre objectif est de fournir un service supérieur à tous nos passagers – du confort de leur siège aux repas servis en passant par les divertissements en vol. Notre nouvelle gamme de kits BRIC est d’une qualité telle qu’ils peuvent être utilisés encore et encore. Pour la première fois, nos passagères de première classe peuvent transformer leurs kits d’équipements en sacs à bandoulière. Nos kits pour hommes faisant également office de sacs de toilette, nous démontrons davantage notre engagement à fournir des produits novateurs de qualité supérieure à nos passagers » Qatar Airways redéfinit les standards internationaux en matière de salons aéroportuaires en créant des havres de paix luxueux pour les voyageurs d’affaires. Les compagnies proposent des habitacles et des services toujours plus luxueux.

Des suites résidence et appartements

La suite «La Résidence» est disponible dans une dizaine d’A380 de la compagnie Etihad. Pour environ 25 000 dollars, le voyageur dispose d’une pièce à vivre dotée d’un luxueux canapé, d’une salle de bains avec des produits hauts de gamme et d’une chambre avec un lit double. Un majordome et un chef de bord sont également au service du client pendant toute la durée du vol. C’est l’équivalent d’un petit appartement dans les airs. Pour les mini-suites, ces petites cabines entièrement fermées offrent un siège qui se transforme en lit, un bureau et un écran de télévision. De quoi se sentir seul dans un avion transportant des centaines de personnes. La résidence est disponible chez Etihad et les mini suites chez Singapor Airlines, Emirates, Etihad, China Southern, Qantas et Korean Air. Chez Emirates et Etihad des cabines de SPA sont disponibles pour les voyageurs en première et en business. Vous pourrez y prendre une douche relaxante et vous faire une beauté avec des produits de beauté de luxe. Chez Emirates, on vous offre les produits Bulgari et les produits bio Voyage par exemple. Sur Air France, Lufthansa, Thai, Asiana Airlines et Qatar, pas de douche SPA mais des espaces privés pour vous préparer à sortir de l’A380 avec classe. Sur l’A380, on ne parle plus de sièges inclinables en business ou en première mais bien de vrais lits ! Les sièges s’inclinent à 180º pour offrir une position très confortable pour dormir !

La classe Économique Premium

Lancée il y a quelques années par quelques compagnies aériennes, la classe Économique Premium s’impose désormais au sein de toutes les grandes compagnies aériennes. Cette classe économique haut de gamme séduit les voyageurs mais aussi les compagnies aériennes car elle augmente la rentabilité des vols.    

Le taux de remplissage d’une Premium Eco est globalement très élevé sur le long courrier (85% à 90%). Pour les compagnies aériennes confrontées à la baisse de leurs recettes en raison de la concurrence sur les prix, la création de ce nouveau segment permet d’accroître le chiffre d’affaires et les marges.

A coups de prestations de plus en plus luxueuses, certaines compagnies aériennes s’arrachent les passagers à très haute contribution, des voyageurs fréquents et qui payent le prix fort. Ce petit tiers des passagers d’un appareil qui financent les trois quarts du coût d’un vol.  Question d’image, mais aussi pour une rentabilité maximale.

On pense évidemment aux compagnies du Golfe : Emirates, Etihad et Qatar Airways qui proposent toutes le service haut de gamme requis par leur clientèle. Mais elles n’ont pas inventée le luxe à bord. «C’est l’Asie qui a donné́ le ton, précise Franklin Auber, directeur marketing et communication France de Singapore Airlines. Les compagnies du Golfe se sont inspirées de ce que faisaient Singapore Airlines, Cathay Pacific, ANA… ». La concurrence est serrée, et même si le voyageur de luxe est fidèle, c’est dans les moindres détails que les compagnies doivent se démarquer pour le séduire. La première classe reste une vitrine très rentable des compagnies aériennes. La First est un outil en termes d’image mais au-delà de l’image, les suites produisent plus de recettes que si cet espace-là était occupé par des sièges Economy ou Business.

Pour les compagnies aériennes, les prestations à bord ou même avant le décollage font partie intégrante de la bataille du ciel, particulièrement pour les «majors» qui veulent rester compétitifs. Un défi majeur pour non seulement gagner des parts de marché mais défendre aussi leur classement mondial.