Le tourisme algérien et le virage numérique - Tourisme et Voyages
Accueil / Actualités / Le tourisme algérien et le virage numérique

Le tourisme algérien et le virage numérique

Hassen Mermouri, ministre du Tourisme et de l’artisanat, a appelé les opérateurs du secteur à l’ouverture du forum national sur le e-tourisme qui a eu lieu le 3 décembre à l’hôtel El-Aurassi (Alger), à «s’adapter au progrès technologique pour améliorer la gestion des établissements touristiques et à tirer profit des nouvelles technologies pour promouvoir la destination Algérie». Le ministère du tourisme a commencé à doter quelque 66 unités hôtelières d’un système informatique moderne et l’opération sera généralisée fin 2018 à l’ensemble des unités hôtelières.

Lazhar Bounafa, Président du Groupe HTT, a souligné pour sa part : «Ce dossier a particulièrement retenu mon attention puisque l’opération de programmation et d’équipement des 69 unités du groupe en TPE et DAB a été menée et finalisée en collaboration avec le CPA »

Selon lui, le tourisme électronique est devenu aujourd’hui un mode de promotion et de réservation incontournable, mettant en exergue le fait que  « des actions isolées, non concertées, menées par un seul secteur sont vouées d’avance à l’échec ». Décrypté, cela veut dire que le secteur n’a pas d’autres choix que celui de travailler ensemble et s’adapter aux changements, il se trouve que le mode d’organisation des voyages a beaucoup évolué ces dernières années, pour décider de son voyage de sa destination, un simple clic suffit : il fait toute la différence.

Il ne suffit plus aujourd’hui d’en être conscient, il faut agir et réagir en temps réel. L’attente qu’a suscitée ce forum est d’aboutir à des recommandations pratiques et qui permettent de maitriser et de s’approprier cette technologie pour la mettre pleinement au service du tourisme. Il faut agir rapidement et être dans le concret.

L’agent de voyage en Algérie a eu à s’adapter aux outils web depuis quelques années par l’avènement de l’e-ticket (billet électronique délivré par les compagnies aériennes), l’apparition de différentes plates-formes internationales de réservations de chambres d’hôtels et l’utilisation des réseaux sociaux pour promouvoir leurs différents produits touristiques.

Malheureusement, le nombre d’agences de voyages en Algérie, doté d’un site web reste très insuffisant. Les participants ont été unanimes à dire que si on assigne au secteur touristique des objectifs ambitieux, il faut donner les moyens pour atteindre ce cap d’excellence, au moins les moyens de ceux des destinations qui offrent des produits touristiques similaires aux nôtres (tourisme saharien, culturel, cultuel et d’affaires).

Vérifiez également

Lamaraz Arts hôtel : Semaine gastronomique mexicaine et brunch hebdomadaire

Lamaraz Arts hôtel a convié lundi dernier un groupe de journalistes spécialisés dans l’hôtellerie et ...