Les directives mondiales de l’OMT pour la réouverture du tourisme

L’organisation mondiale du tourisme (OMT) a publié un ensemble de directives pour qu’émerge un secteur du tourisme encore plus fort et encore plus durable. 

Les directives insistent sur la nécessité d’agir résolument, de rétablir la confiance et, à mesure que l’OMT renforce son partenariat avec Google, de miser sur l’innovation et la transformation numérique du tourisme mondial. 

Les directives ont été élaborées en consultation avec le comité de crise pour le tourisme mondial. Elles visent à aider les pouvoirs publics et le secteur privé sur la voie du redressement après cette crise sans équivalent. Selon le moment auquel interviendra la levée des restrictions sur les voyages, l’institution spécialisée des Nations Unies prévient que les arrivées de touristes internationaux pourraient chuter dans des proportions comprises entre 60 % et 80 %. Ce sont 100 à 120 millions d’emplois qui sont menacés et une perte de de 910 à 1200 milliards d’USD au niveau des exportations.

Le Secrétaire général de l’OMT, Zurab Pololikashvili, a déclaré : «Ces directives offrent aussi bien aux gouvernements qu’aux entreprises un ensemble complet de mesures destinées à les aider à rouvrir le tourisme de manière sûre, fluide et responsable. Elles sont le fruit de la coopération renforcée qui a caractérisé la réaction du tourisme face à ce défi commun, en s’appuyant sur le savoir et les contributions de l’ensemble des composantes des secteurs public et privé et de plusieurs organismes des Nations Unies, dans le cadre plus large de l’action du système des Nations Unies»

Le nouveau guide fait suite aux Recommandations d’action déjà approuvées par le comité. Il se concentre sur sept priorités pour le redressement du tourisme reposant sur les piliers relatifs à l’atténuation de l’impact économique, la mise au point de protocoles d’hygiène et d’interventions coordonnées, et le développement de l’innovation. Les directives soulignent l’importance de rétablir la confiance des voyageurs au moyen de protocoles d’hygiène et de sécurité visant à réduire les risques à chacune des étapes de la chaîne de valeur du tourisme. Ces protocoles incluent la mise en place de contrôles là où cela se justifie, y compris d’imagerie thermique, de dépistage, de distanciation physique, de nettoyages plus fréquents et de distribution de trousses d’hygiène pour permettre des voyages en avion, des services hôteliers et des événements sûrs.

Les directives de l’OMT mettent en relief également l’occasion qui se présente de favoriser la transformation numérique pour les destinations, les entreprises et les employés, par des initiatives telles que la formation gratuite en ligne via la  UNWTO Online Academy et l’utilisation d’applications comme Hi Card pour améliorer l’interopérabilité internationale dans les aéroports et les hôtels. Elles soulignent aussi le rôle de la technologie pour aider à assurer la distanciation sociale dans les hôtels et les destinations touristiques.

Ceci intervient dans le contexte du renforcement du partenariat de l’OMT avec Google. L’institution des Nations Unies entend ainsi, par cette collaboration renforcée, promouvoir avec Google l’apprentissage numérique et l’acquisition de compétences en ligne, de façon à ouvrir de nouveaux débouchés dans tout le secteur mondial du tourisme.