Mermouri à Beni Abbes : « La formation aux métiers du tourisme dans la stratégie de développement » - Tourisme et Voyages
Accueil / Actualités / Mermouri à Beni Abbes : « La formation aux métiers du tourisme dans la stratégie de développement »

Mermouri à Beni Abbes : « La formation aux métiers du tourisme dans la stratégie de développement »

Hacène Mermouri, ministre du Tourisme et de l’artisanat, a affirmé lors d’une récente mission à Beni-Abbès (wilaya de Béchar) que la formation aux métiers du tourisme est inscrite dans la stratégie de développement du secteur.

Le ministre a indiqué lors de sa visite d’inspection du nouvel  institut national supérieur de formation professionnelle (INSFP), spécialisé dans les métiers du tourisme, situé au chef-lieu de la wilaya déléguée Beni-Abbes (240 km au sud de Béchar) que la formation aux métiers du tourisme est inscrite dans le cadre de la stratégie de développement et de promotion du tourisme dans le Sud-ouest du pays  Mermouri a indiqué à cette occasion que cette nouvelle infrastructure qui sera ouverte dès la prochaine session de formation (Février 2018), s’inscrit aussi dans le cadre des actions de réhabilitation du circuit touristique de la Saoura et du Gourara (Adrar), régions à forte potentialités touristiques dont  « la promotion fait partie de nos efforts de relance des activités touristiques et surtout de l’investissement public et privé dans le secteur ».  L’INSFP de Beni-Abbes (500 places pédagogiques), en voie de réception, a  nécessité une autorisation de programme (réalisation et équipement) de plus de 432 millions DA et ce, dans le but de renforcer les structures de formation aux métiers du tourisme, notamment la gestion hôtelière et guides touristiques, selon les responsables locaux du secteur de la formation professionnelle.

Profitant de son déplacement, le ministre s’est enquis des travaux de modernisation et de rénovation complète de l’hôtel Rym, sous tutelle de la chaîne d’hôtels El-Aurassi (Alger).  Ce chantier, lancé en mai 2016 et pris en charge par une entreprise étrangère, a nécessité une enveloppe financière de plus d’1 milliard de DA pour les travaux de modernisation et de rénovation au titre d’une vaste opération de réhabilitation d’établissements hôteliers relevant du secteur public. Les travaux de cette unité hôtelière qui sera réceptionnée en mai 2018   concerneront la rénovation et modernisation des 112 chambres qui totalisent 240 lits, en plus de la réalisation de 7 bungalows, 4  suites seniors, un théâtre en plein air,  un parking et un restaurant 100 couverts, outre la modernisation des différents réseaux (téléphone, eau, assainissement) de cet hôtel réalisé début des années 70.

Vérifiez également

Lamaraz Arts hôtel : Semaine gastronomique mexicaine et brunch hebdomadaire

Lamaraz Arts hôtel a convié lundi dernier un groupe de journalistes spécialisés dans l’hôtellerie et ...