Record historique pour Airbus en 2019

Airbus a enregistré en 2019 sa 17e année consécutive de croissance en termes de production, la société a livré 863 avions commerciaux à 99 clients dépassant de 8% son précédent record de production établi en 2018.

Airbus a progressé dans sa transition vers des modèles NEO et a livré 173 avions gros porteurs, soit un record sur une seule année. «Je suis heureux de voir que nos performances commerciales reflètent nos efforts continus pour mieux servir nos clients et apporter aux marchés des produits et services compétitifs», a déclaré Guillaume Faury, Directeur Général d’Airbus.

Airbus a réalisé une année de ventes record avec un total de 1131 nouvelles commandes. 768 commandes nettes ont été enregistrées, contre 747 en 2018, mettant en lumière l’enthousiasme des clients sur tous les segments de marché et permettant à Airbus d’atteindre un nombre cumulé historique de plus de 20 000 commandes nettes. L’A220 a enregistré 63 commandes nettes, le classant ainsi comme le premier appareil de sa catégorie. La famille A320 confirme également son succès avec 654 commandes nettes, et un accueil exceptionnel du marché réservé au nouveau A321 XLR. Les gros-porteurs ne sont pas en reste avec des commandes confirmées pour 32 appareils A350 et 89 appareils A330. Les annulations de 363 appareils sont quant à elles liées à «des situations spécifiques de certaines compagnies aériennes en 2019» ainsi qu’à «la décision de mettre fin à la production de l’A380». À la fin de l’année, le carnet de commandes d’Airbus s’élevait à 7482 appareils.  

Son concurrent Boeing a vu ses livraisons s’effondrer à la suite de la crise du 737 MAX. Boeing a connu une année noire : toute la flotte mondiale des 737 MAX (387 appareils) est clouée au sol depuis le mois de mars après deux accidents en moins de cinq mois ayant fait 346 morts, qui ont amené le groupe américain à réduire drastiquement ses cadences de production.    David L. Calhoun a pris le 13 janvier 2020 ses nouvelles fonctions de Président-directeur général de Boeing. Il a pour mission de remettre en vol le 737MAX et de sortir l’entreprise de la crise. «C’est un grand honneur d’être à la tête de la talentueuse équipe de Boeing à un moment où nous devons relever différents défis. Ensemble, nous allons renforcer notre culture de la sécurité, améliorer la transparence et restaurer la confiance avec nos clients, les autorités de réglementation, nos fournisseurs et les usagers du transport aérien», a-t-il déclaré. «Grâce à la force de notre équipe, j’ai confiance en l’avenir de Boeing, y compris du 737 MAX», dira-t-il.