Thermalisme et bien être en Algérie : Un atout pour le tourisme réceptif

Le secteur de la thalassothérapie et du bien-être est en grande forme au niveau mondial et l’Algérie veut lui donner plus d’importance. Les individus vivent plus longtemps, ils souhaitent bien vieillir et se sentir bien. Les préoccupations sont quotidiennes, prendre soin de soi et conserver sa jeunesse.

La recherche du bien-être n’est pas une simple mode, mais une tendance lourde qui s’inscrit de manière profonde dans les habitudes sociales. La thalassothérapie et le thermalisme constituent des secteurs majeurs du bien-être et de la remise en forme par l‘eau.  A côté de ces deux secteurs, les spas se développent. L’activité spa au sein des hôtels est une activité qui reste encore récente et complexe, mais qui toutefois voit sa part de marché augmenter progressivement, fort d’un marché en plein essor.

Le produit thermal, un avantage

 Le service spa est devenu un véritable facteur de différenciation pour les hôtels haut de gamme non seulement du point de vue de l’hôtelier qui améliore son positionnement (image, tarifs), mais aussi du point de vue du client qui en fait l’un de ses critères de sélection. Des hôteliers interrogés ont perçu un impact conséquent sur leur fréquentation hôtelière et sur leur recette moyenne par chambre louée (RMC). À l’heure actuelle, l’arrivée des spas dans l’hôtellerie étant récente, aucune normalisation officielle n’existe encore. Les cabines de massages ou de soins, le sauna, Jacuzzi et le centre de fitness sont les prestations le plus souvent proposées aux clients.  «Ce que nous retenons est que le produit thermal offre des avantages multiples que ce soit pour les soins thérapeutiques, le bien-être et la détente; mais aussi il peut contribuer au développement économique du groupe HTT avec des retombées sociaux économiques pour la localité et pour l’Algérie en augmentant les capacités d’accueils et en construisant un noyau dure de professionnelles de soins à travers des partenariats avec des experts nationaux ou étranger», estime Lazhar Bounafa, président  directeur général du groupe HTT.

Satisfaire la forte demande…

Des conventions de prise en charge des assurés sociaux et leurs ayants droit bénéficiaires ont été signées entre la caisse nationale des assurances sociales des travailleurs salariés CNAS, CASNOS et les entreprises affiliées du Groupe HTT ainsi qu’avec d’autres entreprises telles que la Sonelgaz, Naftal et la DGSN.

L’Objectif du Groupe HTT est d’offrir la meilleure qualité de service en Algérie, convaincu que les destinations bien-être sont plus que jamais dans l’air du temps.

La demande existe, reste à se faire connaitre avec des campagnes de communication pour la promotion des stations «nous pouvons répondre à une demande des eaux thermales continuellement croissante. Nous avons la possibilité d’acquérir une nouvelle clientèle diversifiées en proposant de nouvelles offres efficaces, attractives à des tarifs étudiés, compétitifs et à la portée de la clientèle locale et nationale» enchaine le premier responsable du HTT.

… et assurer la  pérennité économique !

S’offrir un monde de bien-être, penser à soi et lâcher prise, tous les moyens sont bons pour écouter son corps et le dorloter lors d’un séjour spécifique. Un cadre idéal pour changer de rythme, se connecter avec la nature et apprécier ces instants suspendus. Ce type de tourisme échappe en outre au phénomène de la saisonnalité.

La filière thermale privilégie, en premier lieu, le marché national pour développer son expertise, la qualité de son réceptif et assure sa pérennité économique afin de ne pas être sujet à des facteurs de risque extérieurs non maîtrisables (crise financière, crise politique, crise sanitaire). Lorsque la filière sera constituée de manière pérenne, elle s’ouvrira naturellement aux marchés extérieurs qui viendront renforcer son poids économique et seront source de devises pour l’économie nationale. Le thermalisme constitue une véritable alternative médicale très adaptée aux patients soumis au traitement médicamenteux, mais insuffisamment soulagés. Il s’inscrit parfaitement dans la recherche actuelle d’une vie et d’un environnement plus naturels, permettant à l’individu de préserver sa santé.  Cependant, la volonté et l’engagement des pouvoirs publics à soutenir la relance du secteur du tourisme, considéré comme première industrie mondiale, dont le tourisme thermal et de bien-être, impose la formulation d’une vision claire de cette filière ainsi que la mise en place d’un plan de développement de ce produit touristique. Bien que les acquis réalisés dans le domaine du thermalisme, le développement de cette filière nécessite une meilleure régulation des établissements en exploitation, l’encouragement de l’investissement dans les sites thermaux vierges ainsi que les établissements exploités d’une manière traditionnelle.