Turkish Airlines : Pas de billets pour les B1 sans visas Schengen

La compagnie aérienne Turkish Airlines a envoyé un communiqué aux agences de voyages et de tourisme les informant que « qu’à compter du 12 Décembre 2019, les passagers détenteurs de visa B1 et n’ayant pas de visa valide pour les Etats Schengen, Royaume-Uni au les Etats-Unis se verront bloqués au niveau de nos guichets d’enregistrement même si leur visa B1 a été émis avant le 1 Octobre 2019 ». À cet effet elle demande aux agences «de ne plus émettre des billets pour les passagers qui sont touchés par cette nouvelle mesure». 

Selon plusieurs agences de voyages que la revue Tourisme et voyages a contacté, «il y a beaucoup moins de touristes algériens qui vont vers la destination Turquie après l’instauration par les autorités turques des nouvelles modalités de délivrance des visas» Une mesure mal accueillie d’ailleurs par les voyageurs algériens qui l’assimile à un durcissement. Pour pallier à la baisse des passagers des vols directs vers Istanbul, Turkish Airlines misent sur les nombreuses continuations vers l’Asie et le Proche-Orient mettant le paquet particulièrement sur le marché très lucratif de la Omra où elle est en concurrence directe avec d’autres compagnies telles qu’Air Algérie, Saudi Airlines et Emirates. Ces mesures relatives à la délivrance des visas pour les Algériens ont eu incontestablement des incidences sur les échanges humains et culturels entre les deux peuples. Rappelons dans ce contexte qu’après avoir mené des recherches, l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) estime que la complexité des procédures d’octroi de visas continuait de représenter une entrave importante à l’essor des voyages et du tourisme. Certains pays ont apporté des modifications importantes à leurs politiques en matière de visas remplaçant l’obligation de visa par des visas à l’arrivée, des visas électroniques ou supprimant l’exigence de visa.