Un portail pour la promotion de la destination Algérie

Abdelkader Benmessaoud, ministre du Tourisme et de l’Artisanat, a annoncé à Alger le lancement officiel d’un portail électronique destiné exclusivement à la promotion de la destination Algérie.

Ce lancement a eu lieu d’une manière symbolique lors d’une rencontre organisée à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale du Tourisme sous le slogan “Le tourisme et la transformation numérique“. Le  portail se présente en trois langues : arabe, français et anglais et a pour but de faire connaître la diversité touristique de l’Algérie, les plus importantes destinations à visiter ainsi que les agences de tourisme et de voyage, les hôtels et complexes, restaurants classés, transport, l’art culinaire et l’artisanat.

Le ministre a fait savoir que prochainement « un guide touristique électronique sera lancé également sous forme d’application sur téléphones portables » confié à des start-up algériennes.

Benmessaoud a estimé que la Journée mondiale du Tourisme (27 septembre) était une « occasion pour faire connaître les progrès réalisés par le secteur du tourisme, notamment en matière de programmes de numérisation ». Rappelant avoir donnée lors de plusieurs rencontres avec les cadres du ministère des « instructions claires pour l’adoption de la numérisation comme programme d’action à tous les niveaux, eu égard aux facilités qu’elle offre »

Le premier responsable du secteur a exhorté les opérateurs du tourisme à une « participation active et efficace au Salon international du Tourisme et des voyages dont l’inauguration est prévu le 17 octobre 2018, estimant que cet évènement était important pour faire valoir les atouts et les potentialités touristiques réelles et considérables de l’Algérie ». C’est aussi une occasion pour lancer la saison saharienne et hivernale.

«Cette année, la Journée mondiale du tourisme est l’occasion d’attirer l’attention sur la nécessité d’investir dans les technologies numériques, qui peuvent contribuer à créer un environnement porteur pour l’innovation et l’entrepreneuriat dans le tourisme», a souligné dans son message Zurab Pololikashvili, secrétaire général de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT).

L’Algérie a célébré cet événement, une manière de mettre en évidence le rôle du tourisme dans le nouveau modèle économique de croissance qui se veut avant tout un moyen de dépendre moins des recettes des hydrocarbures.

Dans ce contexte, il est primordial de transformer les potentialités de notre pays en produits touristiques compétitifs, car on vend les produits, pas les potentiels.

Signalons par ailleurs l’organisation du deuxième atelier du programme de renforcement des capacités en matière de statistiques du tourisme qui a eu lieu à Alger du 27 au 29 septembre 2018. Le but est de mettre progressivement en œuvre le projet du compte satellite du tourisme (CST) qui se veut être « un instrument de mesure et de suivi » de l’impact économique du tourisme et un moyen de “restituer” les données sur le tourisme, permettant de mesurer la contribution du tourisme dans la croissance économique, la création de richesse et la création d’emplois.